1. Ouverture Mouillée (Exp)


    Datte: 11/01/2021, Catégories: Mature, Partouze / Groupe Première fois Auteur: dawnofthedead

    Cinq soirs consécutifs à m'assouvir de Roseline à son domicile. Lui avouant que je n'avais pas fais l'amour souvent avant elle. Me signifiant qu'elle s'en était aperçu. Et que sa chatte était ouverte et disponible pour pratiquer. Fourrant cette chaude lapine de 67 ans à la demande de son mari toujours absent. Je devais à présent me retirer de son vagin à chaque fois que je me sentais venir. Pour ensuite éjaculer sur son corps et l'essuyer d'un linge humide. Puis repartir aux petites heures du matin douché. La madame toujours radieuse après s'être assouvie de ma fervente jeunesse. Elle adorait m'observer sur mon départ pendant que je reprenais mes vêtements. Allongée sur le lit souriante. Sa grosse vulve élargie dégoulinante de cyprine. En buvant une tasse de thé vert pour relaxer.
    
    Revenant vers ma femelle en chaleur un vendredi soir. Une note laissée à la porte m'indiquant d'entrer et de me présenter à sa chambre. Entendant des gémissements au loin ne la sachant pas seule. Suspectant son mari d'être revenu pour lui faire l'amour. Entrant dans la pièce qui émanait une odeur de sexe torride...
    
    Roseline - Allez entre...
    
    La dame qui était allongée sur le lit dans la pénombre. Ne portant qu'une petite culotte de couleur rouge. Son mari qui pénétrait une madame sur le côté dans la position de la pieuvre. Jouissant sous la cadence rythmé de ses vas et vient. Remarquant par le fait même que le monsieur était bien membré. À l'inverse de moi. Et semblait toujours vigoureux malgré ses 65 ans...
    
    Roseline - Tu peux observer...Ou bien on peut le faire à quatre...Ou bien si tu préfères...On peut se prendre la chambre à côté...Et le faire tranquillement...
    
    Moi - Je suis pas super à l'aise devant un autre homme...On devraient peut-être aller dans l'autre chambre...Si vous le voulez bien...
    
    Roseline qui avait le vagin un peu endolorie. Ne voulait pas subir de pénétration pour le moment. Discutant avec elle dans la chambre pendant qu'on étaient en sous-vêtements. Elle m'avait permit de l'embrasser et de lui caresser les seins. Je pouvais aussi lui frotter l'entrejambe avec l'intérieur de ma cuisse droite. La madame qui lisait un livre intitulé Délice du Fruit Mûre sous la lumière tamisée. Entendant son mari défoncer son amante à côté de vas et vient intenses. Edith de son prénom qui s'exprimait de plusieurs Ouiiiiiii...Ouiiiiii...Ouiiiiiii...Jean-Marc...Aaaaaahhhh...Jean-Marc... Le monsieur ralentissant sa cadence un instant pour ensuite éjaculer en elle. Poussant par le fait même un long râle guttural. La madame qui sortie 15 minutes plus tard de la chambre humide et les cheveux en bataille. Pour se diriger vers la salle de bain et se laver. La chatte de Roseline complètement baveuse de mouille à les entendre faire l'amour tous les deux. Toujours aussi chaude à mes côtés. La pointe de ses gros seins tombant dressée...
    
    Roseline - Ils semblent avoir terminés...Je suis un peu fatiguée...Je vais fermer la lumière si tu le veux bien...Tu peux ...
«123»