1. Ma Maîtresse m'impose des séances de milking,


    Datte: 10/01/2021, Catégories: Anal Transexuels BDSM / Fétichisme Auteur: sandratvtg

    Ma maîtresse m'impose des séances de milking.
    
    Passant la journée à la maison, je m'installe devant ma coiffeuse pour me maquiller et ajuster ma perruque devant mon miroir.
    
    Malgré mes nombreuses années de travesti, c'est toujours avec la même émotion que j'enfile mes dessous: guêpière, nuisette, culotte fendue, bas et talons aiguilles, sans oublier mes seins siliconés que je place dans mes bonnets 105/D.
    
    J'éprouve une grande excitation lorsque je me vois devant la glace porter ces symboles de la féminité ainsi que ma cage de chasteté.
    
    M'interdisant toute érection, elle me permet d'être davantage concentrée sur mon plaisir anal en m'interdisant toute érection.
    
    Elle m'aide aussi à me sentir plus femme.
    
    Depuis plus d'un mois, Natacha en détient la clé.
    
    Elle m'oblige à la porter en permanence pour me rendre plus docile et me garder chaste.
    
    Elle a un sourire de satisfaction lorsqu'elle me voit m’asseoir comme une fille sur la cuvette des toilettes en faisant glisser ma culotte sur mes cuisses sans retirer mes jarretelles.
    
    En me féminisant, elle sait qu'elle renforce un peu plus chaque jour son pouvoir sur moi.
    
    Quant à moi, je me suis habituée à l'étroitesse de ma cage à l'exception de mes érections matinales.
    
    Afin qu'elle soit plus confortable, Natacha m'a rasé la queue pour que mes poils ne soient pas pris à l'intérieur.
    
    Aujourd'hui, elle entoure mes bourses d'un parachute sur lequel elle suspend deux poids de 300gr.
    
    Pendant plusieurs minutes, elle m'oblige à rester debout et à remuer mes hanches pour les faire bouger et amplifier leur poids.
    
    L'étirement de mes bourses me fait découvrir de nouvelles sensations.
    
    Natacha majore ma frustration en m'imposant des séances de masturbations quotidiennes qui restent toujours inachevées.
    
    Le soir avant mon coucher, elle prend soin de me vider les bourses d'une manière mécanique pour m'interdire d'avoir des éjaculations nocturnes.
    
    Je ressens une terrible frustration en voyant couler ma queue sans avoir de plaisir.
    
    Ma perfide maîtresse a une imagination débordante pour me soumettre à ses caprices et accroître mon désir.
    
    Elle me maintient dans un état de pré jouissance permanent qui laisse tous mes sens en éveil en exacerbant ma libido.
    
    Jour après jour, elle me fait renoncer à ma sexualité de mâle en me castrant psychologiquement et physiquement.
    
    Ayant des penchants lesbiens, elle veut me transformer en lesbienne soumise dans son lit.
    
    Il lui arrive de temps en temps de me faire jouir pour me récompenser de ma soumission.
    
    Elle utilise alors son vibro en le posant habilement sur mon frein.
    
    Elle n'attend pas longtemps pour voir une coulée de sève recouvrir ma cage.
    
    A d'autres moments, voulant me récompenser, elle m'allonge sur le ventre en me clouant au lit avec son gode ceinture jusqu'à ce qu'un orgasme m'emporte en me faisant exploser la tête.
    
    Je réalise que ma jouissance anale est devenue beaucoup plus intense que mon orgasme pénien qui ...
«123»