1. Une autre selope


    Datte: 08/01/2021, Catégories: Humour Hardcore, Partouze / Groupe Auteur: NathanPortman

    J’étais allé à une soirée avec des potes. Il y avait pas mal de garçon et quand même un peu de filles. Il y avait surtout à boire et j’ai beaucoup bu. Quand j’ai mis la main au cul à Sylvia, elle m’a mis une baffe et je n’ai pas compris. J’avais baisé avec elle un mois avant. Elle me plaisait beaucoup avec ses cheveux longs et ses gros seins.
    
    Il y avait aussi Karla mais je ne l’aimais pas, cette fille squelettique et qui ressemblait à un garçon avec son crâne presque rasé. Elle avait aussi des tatouages sur les bras et des piercings au nez et aux oreilles.
    
    Un de mes potes m’avait prévenu qu’elle est amoureuse de moi et je le voyais bien. Décidément. J’étais entre deux vins quand elle s’est approchée de moi et elle m’a dit qu’elle a un nouveau piercing et elle a relevé son top pour me montrer son nombril. Comment pouvait-on porter un tel truc, me suis demandé ? Il y avait l’anneau et une chaîne et une tête de chat qui pendait.
    
    - J’en ai d’autres, m’a encore dit Karla en relevant son top jusque sous son cou et j’ai pu voir qu’elle avait le même bijou à chacun de ses mamelons. Tu veux baiser, a-t-elle ajouté en s’asseyant sur mes genoux ? Je suis chaude !
    
    Elle a pris ma main et elle l’a guidée entre ses cuisses et c’est comme ça que j’ai découvert qu’elle n’avait pas de petite-culotte. Sa chatte était humide. Elle a tenté d’enfoncer mes doigts dans sa chatte.
    
    - Regardez-les, ces deux cochons, a fait un de mes potes ! Ils vont baiser !
    
    Ça n’en prenait pas le chemin. Karla a essayé de sortir ma bite mais elle n’y est pas arrivée et elle a fini par se lasser en me disant que je suis un sale c.o.n.
    
    Je suis resté planté sur ma chaise et j’ai tété à nouveau ma bouteille et c’est là que j’ai vu que Sylvia se faisait monter en levrette. Elle avait sorti ses seins de son corsage et ils pendaient et elle poussait un « han ! » à chaque fois que son amant s’enfonçait. Personne d’autre que moi les regardait faire. Je me suis approché comme j’ai pu.
    
    - Baise-moi ! C’est bon, gémissait Sylvia !
    
    J’avais envie de gerber. Le ventre de celui qui la baisait claquait sur les fesses mais tout ce que je voyais, c’était les couilles qui ballottaient. Je me suis penché.
    
    Pourquoi est-ce que mon pantalon était descendu sur mes genoux ? Tout à coup, j’ai senti qu’on me tenait par les hanches et quelque chose s’est enfoncé dans mon anus.
    
    - Regardez-moi ce vieux pédé, a fait quelqu’un !
    
    Je commençais a être labouré et je peux vous dire que la première fois, ça fait très mal mais j’ai fini par m’habituer. Les autres s’étaient agglutinés autour de nous. L’un deux a sorti sa bite et il me l’a fait sucer. J’avais déjà sucé une bite, celle de mon frère, quelques années plus tôt mais celle-ci était longue et grosse et j’ai vite compris qu’elle était adaptée à ma bouche.
    
    J’ai aussi compris que Karla jouait avec mes bourses. Elle les pressait entre ses doigts et elle enfonçait ses ongles dans leur chair puis elle m’a dit à l’oreille qu’elle va me ...
«12»