1. Une fille modèle


    Datte: 02/01/2021, Catégories: Hardcore, Lesbienne Auteur: NathanPortman

    Notre fille était partie poursuivre études dans la ville voisine. Elle s’était débrouillée toute seule pour se trouver un appartement. C’est que notre fille avait un fichu caractère et depuis longtemps elle savait ce qu’elle voulait. Elle avait aussi loué une camionnette pour emmener ses affaires et une fois installée, elle nous avait dit qu’elle n’a pas besoin qu’on vienne la voir.
    
    J’étais trop occupé par mon boulot pour perdre mon temps à aller voir ntore fille. D’ailleurs, elle venait nous voir tous les quinze jours mais ça a fini par s’espacer et elle n’était plus venue depuis un mois si bien que sa mère n’a plus arrêté de me casser les pieds pour qu’on aille voir notre fille.
    
    J’ai fini par céder et j’ai pris la route. Quand j’ai sonné à la porte de ma fille, c’est une autre fille qui m’a ouvert.
    
    - Excusez-moi ? C’est pas là qu’habite Natacha, lui ai-je demandé ?
    
    - Si, si, m’a répondu la fille ! Je suis sa coloc ! Elle est sortie ! Vous êtes qui ?
    
    - Son père !
    
    - Ah, oui, a ajouté la fille ! Il y a votre photo dans le salon ! Vous voulez entrer ?
    
    La fille m’a laissé entrer et elle m’a conduit dans le salon pour me montrer la photo puis elle m’a dit de m’asseoir et je l’ai regardée s’éloigner.
    
    Elle était chez elle, après tout et elle avait bien le droit de s’habiller comme elle voulait, avec une petite jupe qui lui arrivait au ras du cul et une chemisette si décolletée qu’elle ne tenait que par un nœud sur le nombril. Nombril que j’avais pu voir, ainsi que la poitrine généreuse.
    
    La fille est revenue me voir au bout d’une demi-heure pour me proposer de boire quelque chose. J’ai accepté et elle a disparu à nouveau. Une demi-heure encore et j’ai entendu la sonnette. Cette fois, c’était ma fille. Je me suis levé.
    
    - Papa, m’a-t-elle dit, ce n’était pas la peine de venir me voir ! Je viens dimanche ! J’allais t’appeler !
    
    Je lui ai répondu que je passais dans le coin pour mon boulot.
    
    - Tu as vu ma coloc, m’a encore demandé ma fille ?
    
    Je lui ai attrapé le bras parce que j’avais vu quelque chose. J’ai remonté sa manche.
    
    - Et c’est quoi, ça, lui ai-je demandé ?
    
    Elle m’a tout de suite répondu que c’est un tatouage.
    
    - Un vrai ?
    
    - Un vrai ma répondu ma fille !
    
    - Et ça veut dire quoi ?
    
    Ce n’était pas notre écriture mais autre chose, une autre langue.
    
    - C’est du russe, m’a dit sa coloc qui était revenue dans le salon ! Et ça veut dire que j’aime les femmes !
    
    Le visage de ma fille s’était éteint.
    
    - Tu n’as pas dit à tes parents que tu es lesbienne, a continué la coloc ?
    
    Elle a soulevé la manche de sa chemise et j’ai vu tout un tas de petits mots en russe.
    
    - C’est toutes les filles avec qui j’ai baisé, a ajouté la fille ! La première c’était celle-ci ! J’avais quinze ans ! C’était ma cousine !
    
    Sur son bras, il y avait bien une douzaine de noms et sans me laisser attendre, elle a remonté son autre manche qui était aussi pleine de mots.
    
    - Et celui-ci, c’est Natacha, a ajouté la fille ...
«123»