1. L'envol des tourterelles (2)


    Datte: 31/12/2020, Catégories: Lesbienne Auteur: simson3

    Jasmine fut la première au rendez-vous. Elle s’empressa de remplir la baignoire d’une eau plus chaude que tiède, compte tenu du refroidissement que le temps y causerait. Alors que l’eau coulait encore, elle saisit une petite boîte qu’elle avait prise avec elle et l’ouvrit au-dessus de l’eau pour y verser une certaine quantité de poudre blanche qui se dissolva rapidement dans une courte période d’effervescence.
    
    « Cela devrait être suffisant », se dit-elle, en refermant le boîtier.
    
    À 19h00 pile, Sophie se présenta à la salle de bain. Elle digérait mal son repas, les rots se succédant sans arrêt. La pièce était de grandeur moyenne et Sophie constata la présence nouvelle d’un paravent disposé devant la baignoire et qui assurerait l’intimité de la baigneuse. Elle vit sa mère, dont l’apparence était inchangée depuis leur récente conversation, qui l’attendait assise sur une chaise.
    
    « Ça va, ma puce?
    
    - J’ai des rots sans arrêt, j’espère garder mon repas. »
    
    La jeune fille avait les jambes molles et sa mère le voyait très bien. Elle éprouva de la compassion pour Sophie. S’il eut été possible, elle aurait pris sa place. Mais non! Cela l’aurait privée de l’éventuel plaisir qu’elle connaîtrait au terme de cette expérience. Tout dépendrait finalement de l’attitude qu’aurait sa fille et elle était déterminée à ce qu’elle prenne plaisir à l’événement. Jasmine comptait sur son expérience de femme et son instinct de mère pour arriver à ces fins.
    
    « Ton corps doit d’abord être propre à l’intérieur comme à l’extérieur. Tu vas te baigner dans cette eau mais tu t’installeras de la façon suivante : dès que tu es entrée, tu te mets à genoux et tu descends t’asseoir sur les talons. Il y a suffisamment d’eau pour que tout ton petit postérieur et ton sexe trempent dans la solution à partir de ce moment-là.
    
    Lorsque tes ablutions seront terminées, tu mettras ces pièces de vêtement et tu viendras me retrouver dans ta chambre. »
    
    Elle lui brandit alors deux morceaux, plus légers que des mouchoirs : un petit soutien-gorge tout en dentelles, de couleur bleu ciel, qui laisserait de toute évidence tout voir au travers, assorti d’une petite culotte, transparente aussi, de même couleur et de même matériel. Le soutif était orné d’une petite boucle au centre, entre les deux seins. Quant au slip, une boucle semblable se trouvait à l’arrière, juste là où doit commencer le pli fessier. Particularité pour la culotte : elle ne s’enfilait pas, il fallait plutôt attacher les cordons latéraux de chaque côté, à la manière d’un slip de bikini. L’enfiler de la façon conventionnelle risquait de faire déchirer le fin tissu de l’ouvrage.
    
    « Je dois mettre ÇA, Maman? Ça fait partie de… ton affaire?
    
    - Tout à fait, répondit Jasmine. Il s’agit d’une pratique mais aussi d’une simulation. Tu dois prendre ces morceaux.
    
    - Mais… tu vas me voir toute nue à ce moment, ça ne cache absolument rien.
    
    - Est-ce que tu crois qu’Alicia va te prendre tout habillée? Allons mon bébé, ...
«123»