1. Le Mauvais Chemin 04


    Datte: 31/12/2020, Catégories: Non Consentement / À contre-cœur Auteur: byliviolheure

    Ce texte est écrit en collaboration avec Juis Karlos, j'espère qu'il vous plaira.
    
    Attention, ce texte est violent, il décrit avec une certaine réalité, l'enfer du viol et des tournantes subit par certaine femmes, dans notre pays ou ailleurs. Si vous n'aimez pas ce genre de récit, ne le lisez pas, sinon ce sera à vos risques et périls. Il n'est nul question ici de faire l'apologie du viol. Nous condamnons, mon quo-auteur et moi même le viol, ainsi que toutes violences faites aux femmes. Nous condamnons également la misogynie, ainsi que toutes formes de racismes sur quelques formes que ce soit. Ce récit est purement imaginaire, et, aucunement, n'est une apologie ou glorification à quoique ce soit. Il vise plutôt à avertir les consciences, sur certaines violence atroce qui vise certaine femmes dans notre pays. Il n'accuse personne, ne fais pas preuve de xénophobie. Nous avons tenté de faire ressembler notre récit, à la réalité, tout en incluant des passages purement exagérer, afin de bien montrer qu'il n'est qu'imaginaire. Je le répète, si vous n'aimez pas les histoires violentes, basée sur le viol, ne lisez pas ce qui suit, sinon, bonne lecture. Et n'oubliez toutes formes de violences sexuelles est passible de lourdes peines de prisons, bien que à notre goût, ces peines soit trop légère. N'oubliez pas, non plus, qu'en France, un pays développé, 240 femmes sont violée chaque jours, ce qui est un chiffre abominable. Une seule serait déjà une de trop. De plus les propos xénophobes prônait par les deux héroïnes sont eux aussi condamnable. Il est écœurant, que de nos jours de telles pensées puisse encore exister. Cette fois encore, ces propos dégueulasse ne sont inclus que pour le bien de l'histoire. Nous ne faisons pas l'apologie de quoique ce soit. Nous la condamnons même avec la plus extrême fermeté. Bien entendu, tout ceci est imaginaire, et toute ressemblance avec des personnes ou des événement ayant existé, serait purement fortuite. Bonne lecture.
    
    Igor, le sexe dur, se dirigea vers la meute qui violait sauvagement Nathalie. En marchant il souriait, que Stéphanie l'ai sucée ou pas, ce serait pareil, il serait allé voir la jolie Nathalie. Il fendit la foule des gars qui attendaient leurs tour. Tous savaient que Igor venait prendre possession de son bien. Quand il arriva près de Nathalie, elle était allongée sur le dos. Mais quelques fois il était sympa Igor. Alors il laissa les violeurs terminer.
    
    Pendant que l'un des gars, agenouillé entre les cuisses de la mère de famille, lui défonçait la chatte, un autre se faisait une branlette espagnole entre ses deux énormes seins. La malheureuse devait tenir sa poitrine serrée, un sein contre l'autre, tandis que son bourreau allait-et-venait entre eux, comme si il baisait une chatte. Un autre gars tenait la tête ravagée de Nathalie relevée, il obligeait cette dernière à lécher l'anus sale du mâle entre ses seins. La femme abattue était au bord du vomissement, se battant contre son corps pour ne pas ...
«1234...10»