1. Une fille adorable


    Datte: 22/11/2020, Catégories: Hardcore, Voyeur / Exhib / Nudisme Auteur: Robertlepieux

    J’avais pensé que j’avais dragué une blonde mais je n’ai pas tardé à voir que les racines de ses cheveux étaient noires et je lui ai demandé. Elle m’a répondu qu’elle se préfère en blonde puis elle a ajouté que je pourrais facilement vérifier.
    
    Je n’imaginais pas qu’elle pouvait être aussi poilue. Elle avait même quelques poils sur les aréoles et du poil sous les bras. Ils débordaient de sa petite culotte et pour un peu, ils seraient partis à l’assaut de son nombril. J’ai dit à la fille qu’elle est magnifique et elle m’a demandé si je me moque d’elle.
    
    Je ne me moquais pas. Pour une fois qu’une fille assumait sa pilosité. Elle m’a demandé si je veux qu’elle redevienne, brune. Je ne comprenais pas et elle m’a dit qu’avec un shampoing. Je lui ai demandé si elle s’épile les jambes et les bras
    
    - Forcément, m’a répondu la fille ! Je me demande si je te plais vraiment !
    
    Ça faisait deux fois qu’elle me demandait ça. Ce qui m’intriguait aussi était que je ne voyais rien de sa vulve tellement sa toison était fournie. Elle m’a demandé si je veux voir et elle m’a montré en écartant sa toison. Je lui ai demandé si je peux. Elle m’a traité d’idiot. J’ai mis les doigts. Elle mouillait déjà, cette salope. J’ai enfoncé mes doigts dans son vagin puis j’ai écrasé son clitoris sous mon pouce. Elle m’a demandé si je veux la faire jouir.
    
    Après tout, pourquoi pas. J’ai continué à travailler sa chatte. Elle s’était appuyée sur ses coudes et bientôt, ses genoux ont battu la chamade et elle m’a dit que si je continue…
    
    Trop tard. Elle avait eu un orgasme. Elle a ajouté que je suis doué et elle m’a aussi demandé si je veux qu’on se mette ensemble. J’avais envie de passer à autre chose mais c’était trop risqué et on a fait autrement. Elle m’a joliment sucé la bite et quand je lui ai dit que je pourrais l’enculer, elle a refusé mais elle a accepté un peu plus tard en me disant de faire attention de ne pas lui faire mal. Alors, à mesure que je me suis enfoncé ans son anus, je lui ai demandé si ça va. Elle ne m’a jamais dit d’arrêter et j’y ai mis toute ma bite avant de labourer. J’ai fini par lui demander si elle aime ça. J’attendais sa réponse. Elle m’a répondu que c’est bizarre puis elle m’a dit qu’elle pensait que c’était réservé aux gays.
    
    Je lui ai demandé combien elle a de trous. Elle a hésité entre deux et trois. Ça l’a fait rougir de m’avouer ça. J’ai fini par lui dire que les femmes ont plus de chance que les hommes.
    
    - Oh, toi !
    
    Elle était vraiment gentille. Je lui avais demandé d’arrêter de s’épiler mais les poils sur ses jambes et sur ses bras, c’était trop moche et j’ai renoncé. Elle a gardé les autres. Quand je lui tétais les seins, j’aimais bien att****r les poils de ses aréoles entre mes lèvres. Parfois je les coinçais entre mes dents et je les arrachais mais ça lui faisait mal.
    
    Un jour qu’on passait devant un sex-shop, je lui ai proposé d’entrer. Elle m’a demandé si je veux acheter un film porno et je lui ai répondu que c’est pour ...
«12»