1. salope en club


    Datte: 19/11/2020, Catégories: Voyeur / Exhib / Nudisme Masturbation Anal Auteur: salopeaimecoquin75

    Je venais d'avoir 46 ans quand mon compagnon vint à décéder, le crabe l'avait emporté loin de moi et j'avais le plus grand mal à surmonter cela.
    
    Nous étions ensemble que depuis 10ans seulement mais il avait une grande part dans mon cœur, j'avais été marié auparavant mais je n'avais pas ressenti l'amour que j'avais pour mon dernier compagnon. Je l'avais connu sur un site de rencontre coquin, il m'avait plus de suite un beau métis de 50 ans cultivé, il savait parler parler de tout et m'avait séduite ainsi, et bien sur le fait qu'il avait un sexe à rendre folle plus d'une, je n'y avais moi meme pas résisté moi qui avais toujours refusé la fellation avec mon ex mari, je m'y adonnais avec frénésie sur Marc, j'adorais avoir son sexe en bouche, et j'adorais qu'il me lime la chatte et le cul.
    
    Les deux dernières années de notre vie commune il avait malheureusement des problèmes d' érection et nous n'avions plus de relations sexuelles. Son égo masculin en avait pris un coup il se sentait diminué et refusait tout meme de me lécher la moule ou de me doigter, ce qui aurait pu compenser et apaiser mon désir.
    
    Ne voulant pas le tromper mais ayant malgré tout le feu au corps, je m'exhibais à la cam avec des hommes avec qui je parlais sur des sites plus ou moins interessants, je calmais un peu mes envies de sexe en montrant ma chatte et mon cul, j'avais acheté 2 godes et je me faisais jouir devant des mecs qui se branlaient en me regardant, j'adorais les voir s'exciter pour moi, et deversé leur foutre devant leur écran mais il me fallait me rendre à l'évidence j'avais envie d'une queue en moi, des caresses d'un homme sur mon corps, j'avais envie d'étre branlé, léché, tété, pénétré, enculé et surtout j'avais envie de sucer une belle queue et d'en avaler semence, j'étais et je suis encore ce que l'on peut appeler une salope qui aime la bite.
    
    Physiquement outre quelques rondeurs que les hommes affectionnaient j'étais encore bien roulée, j'avais un bon cul comme on dit, des gros seins mais pas flasque, un peu de ventre, et une belle moule que j'épilais correctement bref j'étais encore très baisable.
    
    Quand Marc mourrut, je restais sage quelques semaines par respect pour sa mémoire, mais mon corps lui n'en pouvait plus je le sentais vibrer, en manque de sexe, de caresses, bref un soir je repris mes activités sur le net, je tombais sur un vieux cochon de 58ans très vicieux qui sut vite me faire mouiller, nous passames très vite à la cam, j'étais nue et le vieux porc fut très vite excité, il avait une superbe queue qu'il branlait, je mouillais abondamment, je voulais jouir, je me mis sur le coin de ma table de salon pour frotter ma moule humide, le cul bien cambré tourné vers la cam, le vieux n'en perdait pas une miette et branlait sa queue dure, je commencais mes va et vient je pris un gode noir d'une bonne taille que je commencais à lécher tout en continuant de me frotter, puis j'écartais mon cul et m'enfoncais le gode dans mon petit trou, je gémissais, ...
«123»