1. Toutes des petites salopes (3)


    Datte: 19/11/2020, Catégories: Inceste / Tabou Auteur: Botran

    Il est 17h40 quand je sors de la salle de réunion. Tout s’est bien déroulé puisque la session de formation a duré 20 minutes de moins que prévu. Ça m’évitera d’attendre trop longtemps pour aller chercher Jenifer à son CFA. Je rassemble mes affaires et passe quand même à mon bureau pour voir si Sophie est encore là mais malheureusement non. Elle a dû partir à 17h dès qu’elle le pouvait pour aller faire la petite pute à sa pool party. Si des mecs se ramènent à l’improviste, elle va bouffer de la queue j’en suis certain.
    
    J’envoie un message à Jenifer tout en marchant jusque ma voiture. Je monte rapidement et allume le moteur. Dans quelques minutes, je vais pouvoir me refaire une bite en bois en voyant ma p’tite sœur.
    
    En arrivant, je dépasse l’entrée de l’école de quelques mètres et continue jusqu’au gymnase. Jenifer est assise au sol, adossée contre une grille en métal. Elle se lève instantanément dès qu’elle reconnaît ma voiture et court vers moi (vraiment pressée de me voir la petite trainée à son grand frère).
    
    — Super, t’as fait vite, me lance-telle en ouvrant la portière et en me claquant une bise.
    
    — Oui j’ai fini assez tôt, dis-je en m’éloignant déjà de l’école. Et puis ça t’évite d’attendre des heures assises comme une malheureuse.
    
    — C’est pas grave tu sais, ça fait qu’une semaine que j’ai commencé les cours, je me ferai des amies plus tard, me réplique-t-elle doucement.
    
    — Ça je n’en doute pas.
    
    Nous évitons quelques embouteillages sur la nationale en prenant des petites routes plus longues mais quasi désertes, si bien que nous arrivons rapidement à la maison. Jenifer sort de la voiture et va refermer le portail alors que je me dirige vers la porte de la maison. Nous entrons l’un après l’autre et soufflons un coup d’avoir enfin terminé le boulot. Jenifer enlève enfin ses chaussures pleines de mon foutre de ce matin. Elle a bien baigné dedans toute la journée, c’est un vrai régal de le savoir et ma queue remonte instantanément.
    
    Maman est déjà à la cuisine, nous l’entendons siffloter doucement sur des airs disco qui passent à la radio : démodé mais ça reste agréable. Je prends un tabouret face au bar et entame une discussion tranquille avec elle, tandis que Jenifer est déjà montée là-haut sans même venir lui dire bonjour.
    
    — Alors ça été le boulot aujourd’hui ? commençai-je.
    
    — Oui... un peu fatiguée mais bon il fait beau et j’ai eu personne sur la route, ça reste agréable.
    
    — Pareil pour nous !
    
    — Nous ? s’énerve-t-elle.
    
    — Euh oui, avec Jeni répondis-je plus qu’hésitant.
    
    — Difficile de savoir si elle est rentrée pour moi, elle ne me parle jamais...
    
    — Laisse du temps, tempéré-je. C’est l’âge un peu rebelle et pour l’instant elle n’a pas sympathisé avec d’autres jeunes à son CFA donc elle est sur les nerfs je pense.
    
    — Mais ça dure depuis des mois et des mois !
    
    Je me lève et contourne le bar pour lui faire un câlin pendant qu’elle s’acharne sur des pelures de carottes. - Allez ce n’est pas grave maman, ...
«1234...»