1. La soumission


    Datte: 18/10/2020, Catégories: ff, couleurs, fsoumise, fdomine, soubrette, Masturbation fgode, fdanus, sm, Auteur: Mariechriss

    Des minutes, des heures peut-être, se sont écoulées depuis leur joute amoureuse, mais Marie-Claude n’en a cure. Son corps s’est séparé de son esprit qui flotte quelque part, loin, dans un monde plein de calme et de volupté. Plus de douleur, plus de sensation, c’est la détente absolue que seul l’amour peut vous apporter sans danger. On peut le consommer sans modération !
    
    Elle somnole, avec ses deux amants qui dorment comme des enfants. Rien ne semble vouloir troubler leur sommeil en cette fin d’après-midi. Marie-Claude, elle, éprouve le besoin de bouger, elle a envie d’uriner et il y a urgence. Elle se lève aussi doucement que possible, sans réveiller les deux autres. Ils sont mignons comme cela ; cette pensée la fait sourire, mais elle espère néanmoins qu’ils retrouveront rapidement des forces.
    
    Sans tirer la chasse d’eau pour ne pas faire de bruit, elle se glisse dans la cuisine, car elle a un petit creux. Dans le frigo elle trouve son bonheur, du fromage et des yaourts qu’elle entame de bon appétit.
    
    Deux coups frappés à la porte d’entrée la tirent de sa rêverie et elle se lève pour aller ouvrir, mais s’arrête aussitôt, car elle est entièrement nue. Les coups recommencent.
    
    — Mike, tu es là ? C’est Joana ! dit une voix féminine.
    
    Marie-Claude se décide à répondre, car elle a fait tomber sa cuillère par terre et le bruit n’a pas échappé à l’inconnue qui renouvelle son appel.
    
    — Un instant, j’arrive, répond Marie-Claude tout en retournant dans la chambre pour récupérer un T-shirt, celui de Mike, qui lui arrive aux genoux.
    
    Marie-Claude ouvre la porte et se trouve nez à nez avec une superbe femme noire d’environ 25 ans, qui est aussi surprise qu’elle.
    
    — Bonjour, tu es qui, toi ? Qu’est-ce que tu fais dans cette tenue chez moi ?
    — Euhhh, salut, répond Marie-Claude en rougissant, je suis Marie-Claude, une amie de Mike et d’Antoine.
    — Une amie de mon mari et quasi à poil, tu plaisantes, j’espère ?
    — Attendez, je vais vous expliquer…
    — Pas la peine, mon chou, j’ai compris. Mike t’a emmenée ici et tu t’es fait enfiler par ces deux bons à rien. Bravo. Ils t’ont bien baisée, au moins ? Mike n’est pas mauvais quand il veut bien s’en donner la peine.
    
    Tout en parlant, elle s’est approchée de la chambre pour jeter un œil et elle aperçoit les deux hommes endormis.
    
    — Eh bien, ma salope, tu les as bien eus, on dirait. Moi qui venais me détendre un peu, c’est râpé. À moins que…
    
    Sa phrase est restée en suspend, mais ses yeux ont parlé pour elle. Elle plante son regard dans celui de Marie-Claude et lui ordonne brusquement de se déshabiller. Marie-Claude, interloquée, hésite une seconde, mais Joana s’avance vers elle en levant la main, ce qui la réveille d’un coup, et elle enlève le T-shirt aussi vite qu’elle le peut.
    
    — Mets tes mains derrière ton dos. Oui comme cela, c’est bien.
    
    Cette position fait que les seins de Marie-Claude se dressent fièrement, mais ce n’est pas ce qui intéresse Joana pour le moment. Elle passe derrière ...
«1234...10»