1. COLLECTION HISTOIRE COURTE. Pute de H.L.M. (1/1)


    Datte: 17/10/2020, Catégories: Entre-nous, Hétéro Auteur: CHRIS71

    Qu’il est plaisant de tromper sa femme sans qu’elle le sache, surtout quand elle rechigne au lit !
    
    À quarante ans, le démon de midi m’a pris lorsque j’ai rencontré la fille de la femme qui m’a défloré, il y a 22 ans.
    
    Véronique à 21 ans, il est impossible qu’elle soit ma fille, j’avais quitté sa mère Louisette un an avant sa naissance.
    
    Elle a été conçue par mon meilleur copain d’école qui m’en veut encore d’avoir couché avec celle qu’il voulait épouser.
    
    Ce que j’ai oublié de dire à Gérard, c’est que c’est un autre qui l’avait dépucelée.
    
    Nous habitions à Aix-en-Provence dans ces années-là, dans la cité beaucoup disaient : « Louisette c’est la pute de notre H.L.M. »
    
    Dans cette période, le bruit avait circulé qu’elle était tombée enceinte sans savoir qui était le père, après une soirée dont elle seule avait le secret et où elle avait eu une multitude de partenaires.
    
    Partenaires qui la besognaient avec protection, mais un accident de capote, sans qu’elle sache lequel lui avait envoyé du sperme au fond de sa vulve et lui avait fait gagner le gros lot.
    
    Lorsqu’elle a appris qu’elle était grosse, elle a caché sa grossesse à son père.
    
    Elle le craignait, mais l’appel du sexe lui faisait faire n’importe quoi.
    
    Gérard engagé dans la marine et habitant Toulon, venait en permission de temps en temps chez ses parents.
    
    Il était entré dans la marine à 16 ans et ne connaissait pas la réputation de notre petite salope.
    
    Elle la conduit dans son lit baisant sans protection et quelque temps plus tard, lui annonçait sa grossesse.
    
    L’amour qu’il avait pour Louisette était si fort, qu’il a tout gobé sans sourciller.
    
    Ce con l’a conduit à la mairie, lui rendant une certaine virginité.
    
    Il était fier de dire à qui voulait l’entendre que c’est en la déflorant qu’il lui avait fait sa fille.
    
    Je n’avais pas participé à la soirée de baise intensive, il s’est dit qu’au moment de l’accouchement elle présentait une certain panique.
    
    Parmi les garçons qui l’avaient sautée ce soir là, il y avait deux frères blacks qui habitaient l’immeuble.
    
    Le jour de la naissance, Gérard en permission spécial lui tenait la main et l’aidait à pousser.
    
    Que c’est beau l’amour.
    
    Ils ont quitté l’immeuble pour aller habiter à Toulon.
    
    Pour ma part, j’ai moi aussi quitté Aix pour l’étang de Berre et épousé Agnès qui était directrice adjoint des Relations Humaines d’une grosse société pétrolière de la région.
    
    Depuis, elle a pris le poste de Directrice en chef et c’est à ce moment là que tout a dérapé entre nous.
    
    Sa promo a modifié ses heures de travail, elle devenait cadre supérieur à la disposition de ses patrons.
    
    Je l’attendais au plumard, un, deux et même trois mois à me taper des pignoles en regardant le porno de Canal+.
    
    C'était trop.
    
    Ce n’est pas humain pour un homme dans la force de l’âge, maîtrisant impeccablement le sexe.
    
    Ce que j’oublie de dire, c’est que je m’appelle Gaétan et que je travaille dans la même société.
    
    C’est ...
«1234»