1. La soumission de Morgane 03


    Datte: 16/10/2020, Catégories: Non Consentement / À contre-cœur Auteur: byDarkthink

    Je n'approchais plus Morgane de l'après-midi. Lorsque cela arrivait fortuitement, comme pour n'importe quelles personnes qui partagent un même endroit, je la sentais nerveuse et, parallèlement, un frisson de plaisir m'envahissait. Mais je ne la touchais même plus. Non seulement parce que se précipiter était le meilleur moyen de se faire attraper, mais aussi pour qu'elle se repose un peu, en vue de ce que je préparai. Et surtout, il fallait que je me repose aussi après la succession de jouissances de ce matin.
    
    Je n'abandonnais pas mes plans pour autant. À la vue de la réaction paternelle, je me doutais que Morgane ne pourrait se confier à Michel sur ce qui était arrivé. En début d'après-midi, je su que Clotilde était du même tonneau lorsqu'elle passa un bon quart d'heure à enguirlander sa fille parce quelle avait laissé trainer des affaires par terre dans sa chambre, en l'occurrence le tee shirt et la petite culotte qu'elle portait lorsque je l'ai violée. Je voyais mal Morgane réussir à leur parler d'un sujet aussi honteux que son dépucelage forcé par leur propre invité et ami. Michel et Clotilde facilitait sans le savoir mes possibilités d'abuser de leur fille.
    
    C'est donc avec une certaine tranquillité que je m'apprêtais à sortir. J'avais consulté le net sur mon ordinateur, dans ma chambre, pour trouver un sex shop dans les environs. Comme je devais également faire le plein de la voiture après le long trajet d'hier, mon excuse de sortie était toute trouvée. Je fis tout cela le plus rapidement possible, ayant tout de même une petite appréhension. Après tout, on ne sait jamais. Sur la fin de ma petite balade, je craignais même de trouver un fourgon de police devant la villa. Mais le sourire jovial de Michel me rassura aussitôt. Je montais mes achats, cachés dans le sac à dos que j'avais emporté, dans ma chambre et je redescendis pour plonger dans la piscine.
    
    Là, je fis plus ample connaissance avec Loïc qui trouvait enfin quelqu'un pour chahuter avec lui dans l'eau. Jusqu'à la soirée, on aurait facilement pu croire que j'étais un oncle ou un cousin attentionné. Pendant un certain temps, Morgane ne sut pas quoi faire. Elle ne voulait apparemment pas sortir mais y fut contraint par sa mère, non sans une nouvelle montagne de reproches, qui refusait qu'elle reste à l'intérieur avec un si beau soleil. L'adolescente finit par remettre son bikini pour bronzer, comme si de rien n'était.
    
    Au moment où je sortais de l'eau, elle annonça soudainement qu'elle allait prendre une douche. Elle me fuyait. Je lui laissais un peu d'avance en me séchant rapidement avant de déclarer que j'allais me changer dans ma chambre. En fait, je montais les escaliers quatre à quatre, avec le moins de bruit possible pour la rejoindre dans la salle de bain avant qu'elle ne ferme la porte. Elle faillit réussir à la refermer avant que je n'arrive mais je la bloquais et entrais.
    
    _ On dirait que tu ne veux pas me voir, petite salope. Après tous les efforts que j'ai fait ...
«1234...8»