1. La fugitive


    Datte: 14/10/2020, Catégories: grp, Humour aventure, fantastiqu, merveilleu, fantastiq, Auteur: Fantasmatique

    Présentation du monde et des personnages :
    
    Les épisodes précédents :
    
    Résumé du dernier épisode publié :
    
    Mella, Gardain et Krill se rendent au bourg de Port-Taille, dans le but de se renseigner au sujet de la quête qui leur a été assignée. Mais ils font chou blanc, jusqu’à ce qu’ils rencontrent une mystérieuse quémandeuse.
    
    Hermine Grange est une jeune femelle de dix-neuf récoltes, mesurant 5 pieds 3 pouces de haut pour un poids de 90 livres. Elle doit son nom au fait qu’elle a été trouvée dans la dépendance d’une des fermes qui appartiennent à l’école de magie de Pôle-D’art, alors qu’elle était à peine âgée de quelques jours. Son prénom quant à lui vient de la teinte de ses cheveux, qui, bien qu’ils soient encore clairsemés, avaient une blancheur inhabituelle, rappelant celle de certains hauts-elfes, alors que tout le reste de son petit corps potelé laissait penser qu’elle était humaine. Elle a été recueillie par le doyen de l’école de magie, également appelée Pue-Le-Lard par les apprentis mages, parce qu’elle est située non loin des abattoirs de la ville de Parici.
    
    Cet homme vénérable, alors âgé de soixante récoltes, qui s’appelait Arbuste D’ambre-Et-D’or, l’avait gardée près de lui, car il avait senti en elle un potentiel magique très fort. Dès qu’elle avait été en âge d’apprendre et bien qu’elle soit orpheline, elle avait pu le faire puisque son tuteur avait payé ses frais d’instruction. Bien entendu, on n’enseigne pas la magie à n’importe quel âge, étant donné que c’est un art dangereux. Pour cette raison, un enfant ne peut devenir apprenti qu’à partir d’environ douze récoltes. Mais avant cela, il peut intégrer Pôle-D’art, dans laquelle on lui enseigne bien entendu l’écriture et la lecture, mais aussi l’histoire et la géographie, et parfois les sciences pour ceux d’entre eux qui sont les plus doués. C’est pour cette raison que les personnes qui sont considérées comme étant érudites, et qui sont en fait des apprentis qui étaient peu doués pour la magie, sortent de cette école prestigieuse.
    
    Arbuste D’ambre-Et-D’or était également appelé Abuse D’emblée Dort par ses étudiantes les plus âgées, parce qu’il sombrait dans un sommeil réparateur dès qu’il avait atteint avec elles la quête de jouissance. Cependant il n’a pas pu enseigner l’Art de Galipett à Hermine, qui pourtant devenait plus belle de jour en jour, puisque lorsque cette dernière n’avait que quinze récoltes alors que le vieillard en comptait pour sa part soixante-quinze, cet homme vénérable bien qu’encore vert a trépassé. Il était à ce moment-là en compagnie d’une de ses meilleures élèves, et ce dans bien des domaines, et qui porte le nom de Padmey Mémoila. Cette étudiante polyvalente était en train de lui administrer un Fourrage de Galipett digne des plus grandes prêtresses de la Déesse, accroupie au-dessus de lui alors qu’il était allongé sur le dos, ce qui n’est possible que lorsque le membre viril du mâle a des dimensions largement supérieures à la ...
«1234...9»