1. Léa


    Datte: 11/10/2020, Catégories: Première fois Masturbation Auteur: feuillevierge

    J’ai 18 ans et je suis étudiante à la fac. Je suis jolie et je fais très ado avec mes petits seins mon corps mince et mes jupes courtes. J’ai du succès auprès des jeunes de mon âge. J’ai eu des rapports avec un copain au lycée et avec une copine cette année à la fac, mais ça ne m’a pas vraiment plu car c’était banal et convenu. J’ai eu du plaisir mais pas de grande émotion. J’aime me faire jouir et j’ai surtout appris le sexe en regardant des vidéos pornos. J’ai pris l’habitude d’utiliser un god vibrant en regardant des vidéos hard dans ma chambre. J’aime bien me sodomiser en restant à genou, en me caressant le clito et en me regardant dans la glace. Quand je jouis, j’inonde ma main.
    
    Je suis à l’aise financièrement car mes parents séparés me donnent de l’argent. Il y a six mois je faisais du shopping en ville un samedi à la recherche de nouveaux chemisiers lors d’une braderie. J’y étais allée seule et je flânais sans trop de but pour profiter du soleil. Un homme d’environ 50 ans m’aborda, me dit qu’il me trouvait à son goût et me proposa d’aller faire un tour dans sa voiture. Mon étonnement passé j’ai trouvé la situation intéressante et je le regardai mieux. Il était bien physiquement, dégageait du charme avec une barbe grise bien entretenue et un regard franc et rieur. Je lui dis d’accord en rigolant et avec pas mal de culot car la situation imprévue m’excitait et je le ressentais dans mon sexe.
    
    Il avait une belle bagnole récente. Installée à côte de lui je remontais ma jupe à mi-cuisses et lui dit « moi c’est Léa, je connais un coin tranquille à côté du campus ». Je savais que le weekend il n’y avait personne sur un parking ombragé près d’un petit bois. Il se laissa guider et en route je lui dis « ça sera pas gratuit et je lui indiquais mon prix pour une heure sans pénétration ». Il ne répondit rien et se gara dans le coin isolé que je lui indiquai.
    
    Nous nous regardions. J’ai retroussé ma jupe et enlevé ma culotte que j’ai laissée à moitié enfilée autour d’un de mes genoux. En passant ma langue sur mes lèvres et écartant les cuisses j’ai commencé à me masturber en lui disant « tu payes maintenant s’il te plait ». Il sorti une liasse de sa poche et me la tendit. Je n’avais pas le sexe épilé. Il me demanda si je faisais ça souvent et quand je lui répondis « non, c’est la première fois » il sortit son pénis déjà bandé et me demanda de le sucer. Il touchait mes fesses sous la jupe et caressait mon sexe. Puis il me redressa et me dit «Montre-moi tes seins ». J’ouvris mon chemisier en grand. Je ne portais pas de soutien-gorge. Il toucha mes deux seins en même temps avec ses deux mains, me les pelota doucement, pinça un peu les tétons pour les durcir, en me regardant. Il chuchota « J’ai de la chance, t’es une très belle vraie petite salope ». Il me demanda de le masturber en le regardant dans les yeux et me dit « branle-toi la chatte en même temps ». Il ne tarda pas à jouir en envoyant une giclée de sperme chaud dans la main. Je lui tendis ...
«123»