1. Lise, une passion torride (2)


    Datte: 09/10/2020, Catégories: Lesbienne Auteur: ambre19

    Si on m’avait dit ça, quelques jours avant, je ne l’aurais pas cru.
    
    En l’espace d’une soirée, j’ai rencontré une fille. Sublime. Timide et inhibée. Alors que nous ne nous étions jamais vues avant, j’ai réussi à la séduire. Nous avons fait l’amour. Et elle m’a fait jouir, divinement bien.
    
    Avant de nous quitter, cette nuit, elle a accepté de venir chez moi, ce samedi après-midi. J’ai hâte de la revoir. Pourvu qu’elle ne se soit pas ressaisie, et qu’elle n’ait pas changé d’avis!
    
    J’ai mal dormi cette nuit. D’abord, excitée et ivre de désir, en repensant à son corps, et à ce que nous avions fait. Et puis, en m’imaginant des scénarios catastrophes. Elle ne vient pas, elle me laisse sans nouvelles...
    
    La matinée s’écoule, interminable. Je n’ai pas faim, mais je réussis à manger une petite salade. Ensuite, je file dans la salle de bains. Je reste un quart d’heure sous la douche, et je passe un temps fou à me faire belle. Pour Lise…
    
    Je prends mille précautions, pour ne pas paraître trop sophistiquée. Je me trompe peut-être, mais je crois qu’elle n’aimerait pas. Je mets un désordre joyeux et étudié dans mes cheveux. Je me maquille à peine, juste un peu d’ombre sur mes yeux, un trait sur mes cils, un fond de teint à peine visible. Pas de rouge à lèvres.
    
    Je me parfume. Une fragrance fraîche et fleurie. Et j’enduis mon corps d’une crème qui satine ma peau déjà bronzée.
    
    Je m’habille. Je me veux sexy, mais pas pute. Un tout petit string - Lise a eu l’air d’apprécier hier soir. Pas de soutien-gorge. Une robe d’été en lin écru, à fines bretelles, très courte, boutonnée devant. Je ne ferme que quelques boutons, pour que ses mains trouvent facilement leur chemin...
    
    Je tourne en rond dans mon séjour, et enfin, vers 14 heures, la sonnerie de l’interphone retentit. Je me précipite près de la porte.
    
    — Oui?
    
    — C’est Lise...
    
    — Je t’ouvre! Je suis au dernier étage, à droite en sortant de l’ascenseur.
    
    Mon cœur bat la chamade, dans l’attente du petit coup de sonnette à ma porte. Je sursaute malgré tout en l’entendant, et j’ouvre.
    
    Lise est en face de moi, radieuse, et toutes mes craintes s’envolent. Ses yeux noisette pétillent de joie, et son sourire me fait fondre.
    
    Je n’ai pas encore refermé ma porte qu’elle s’est déjà jetée dans mes bras, et se serre contre moi. J’ai l’impression que c’est moi la néophyte avec une autre fille. Mes jambes flageolent. Et c’est elle qui m’offre ses lèvres.
    
    Aussitôt, ma langue se glisse dans sa bouche, trouve la sienne, qui me répond en jouant avec la pointe de la mienne. Je retrouve avec ravissement les saveurs d’hier soir. C’est délicieux, voluptueux.
    
    De nouveau, je sens la poitrine de Lise, écrasée contre la mienne. Je n’en suis pas sure, mais... je crois qu’elle n’a pas mis de soutien-gorge! Je me retiens, pour ne pas la déshabiller tout de suite. Surtout, pas de précipitation, savourons chaque instant. Je suis décidée à refaire monter son désir, jusqu’à son paroxysme, avant de...
    
    — Tu veux ...
«1234...8»