1. Les souvenirs surgissent (3)


    Datte: 07/10/2020, Catégories: Gay Auteur: sagesou

    Rappel : Je n’ai plus de nouvelle du concierge qui a quitté son emploi ...
    
    N’ayant plus la possibilité de retrouver ma relation avec cet homme, je reste frustré, pendant de longues années, je me contente de me masturber en ajoutant toujours l’élément pénétration, j’ai fabriqué un gode avec un manche d’ustensile de cuisine en plastique, parfois j’enveloppe un légume plus ou moins gros dans un préservatif, j’arrive à retrouver un semblant de jouissance comme avec Claude.
    
    Mon travail me prend beaucoup de temps, je reçois des promotions qui améliorent beaucoup mon aisance financière, mais je me sépare de ma femme avec laquelle j’ai eu deux enfants, j’ai une compagne avec laquelle très vite nous cessons d’avoir des relations sexuelles par manque d’attirance ... Et puis arrive internet ...
    
    Pour mon boulot, j’utilise un ordinateur (c’est encore une tour) à la maison. Rapidement, je trouve des sites de rencontres discrètes et je m’inscris sur plusieurs d’entre eux.
    
    D’échange en échange et sans tenir compte des fantasmes de tout poil, je tombe sur un homme poli et cultivé, un peu plus âgé que moi. Il se présente comme pilote d’avion, son épouse est hôtesse et ils voyagent chacun de leur côté ... professionnellement.
    
    Il s’ennuie et avoue avoir des penchants bis. Nous discutons quelques semaines par messagerie, puis décidons de nous rencontrer chez lui. C’est une maison cossue, entourée de haies assez hautes pour la discrétion. Je n’ai pas besoin de sonner, il ouvre la porte, vêtu d’un pantalon en toile clair et d’un polo manches courtes. Nous n’avions pas échangé de photo, je le trouve petit et trop mince à mon goût, mais néanmoins bien de sa personne. Il semble surpris de ma taille et, disons, de mon "volume".
    
    Il me guide vers son salon, il y a un divan, assis côte à côte, nous discutons de tout et de rien, mais aussi de nos relations extérieures à nos couples respectifs ... tout en répondant à mes questions, il pose la main sur ma cuisse, pressant légèrement.
    
    — Tu dois avoir un peu chaud, non ? Mets-toi à l’aise.
    
    J’ôte ma chemise, c’est vrai qu’il fait bon dans cette pièce, et puis je suis là pour cela aussi ... il semble en admiration devant ma poitrine, il avance la main et englobe un sein tout en le malaxant
    
    — Tu as une superbe poitrine et un petit ventre avec ça, j’adore !!! Laisse-moi faire !
    
    Je lui avais expliqué que j’aime quand mon partenaire décide et dirige, je fais donc ce qu’il me dit, il est très doux, sa voix est suave ..., je me pose sur le dossier, et ferme les yeux, ses mains se baladent sur mon torse, passant du ventre à la poitrine, mais très vite ma ceinture le gêne.
    
    — Lève-toi !
    
    J’obtempère, je suis debout face à lui, il défait ma boucle, je veux l’aider
    
    — Non, laisse, c’est moi ! Mais d’abord, enlève chaussures et chaussettes.
    
    J’obéis, me redresse et suis quasiment au garde-à-vous, je laisse pendre les bras le long du corps, il a vite ouvert la fermeture, descend mon pantalon, le poussant ...
«1234»