1. Les Jumeaux D'amour Ch. 06


    Datte: 06/10/2020, Catégories: Sexe Interracial Auteur: byLazarusHarshaw

    Chapitre 6 : Le Déchaînement
    
    Le samedi suivant, les jumeaux prirent le même TGV que les joueuses du Club Universitaire de Lille pour les soutenir dans leur déplacement chez leurs grandes rivales du Club Olympique de Nanterre. Comme ils n'avaient pu trouver de place dans la voiture de l'équipe, ils en profitaient pour faire le point des événements de la semaine écoulée et de ceux à venir.
    
    « J'espère que tout ira bien pour Tara » dit Léa « Je me sens un peu coupable. Si on n'avait pas été aussi vite sur le plan sexuel, elle n'aurait pas accepté la première offre venue pour nous quitter »
    
    « Ne t'accuse pas trop vite » répondit Loïc. « Même si on avait vécu comme des moines -- et sans soute surtout si on avait vécu comme des moines -- elle n'aurait jamais été tout-à-fait à l'aise avec nous. On ne pouvait quand même pas continuer à nous cacher chaque fois qu'on voulait un sandwich au jambon. »
    
    « Oui mais quand même ; cette dame divorcée est peut-être une des fondatrices de l'association à Lille mais son fils vit toujours chez elle. Rien ne dit qu'il va accepter la présence d'une étrangère sous son toit »
    
    « Ecoute, on lui a dit et répété que notre porte est toujours ouverte au cas où ... L'essentiel c'est que si un jour , ses parents veulent la revoir, elle puisse expliquer qu'elle est a vécu dans un milieu de croyants pudiques voire pudibonds.»
    
    « C'est vrai qu'avec moi, elle est plutôt mal tombée » pouffa Léa
    
    Après l'entraînement du mardi soir, elle était retournée dans les vestiaires après y avoir oublié son maillot du club qu'elle voulait absolument laver avant le match de Ligue du vendredi soir. Elle finit par mettre la main dessus et s'apprêtait à lever le camp lorsqu'elle entendit des gémissements qui provenaient de la salle de massages attenante. A la tonalité, elle devina qu'il ne s'agissait certainement pas de plaintes de douleur et, en bonne fille d'Eve, elle ne put résister à la tentation de pousser discrètement la porte pour voir qui se donnait ainsi du bon temps.
    
    Hanna, leur puissante masseuse polonaise lui tournait le dos et caressait l'entrejambe grande ouverte d'une fille plus jeune. Certainement une fille de l'équipe. A voir la taille des petits seins de la 'patiente', Léa devina qu'il devait d'agir de Nathalie, leur gardien de but.
    
    La jeune fille geignait doucement tandis que la grande masseuse s'acharnait sur son entrecuisse, se rapprochant de plus en plus de la vulve complètement découverte si ce n'est une fine toison blonde. Léa comprenait mieux pourquoi Nat' insistait toujours pour laisser passer les autres avant elle alors qu'en tant qu' 'ancienne' , elle aurait pu passer avant les plus jeunes joueuses comme elle-même. Elle ne tenait pas à partager son moment de relaxation intime avec d'autres.
    
    Hanna avait fini par s'emparer du sexe de la joueuse et massait son clitoris avec la paume de sa main tandis que son majeur était profondément enfoncé dans le vagin de Nathalie. Léa admira la technique et se ...
«1234...10»