1. Et 1, et 2, et 3, zéro.


    Datte: 14/09/2020, Catégories: Partouze / Groupe Auteur: Paul-Henri

    La fin de journée arrive, ma petite femme ne va pas être déçue, je lui ai concocté une soirée qu’elle n’est pas prête d’oublier. Elle doit rentrer du travail d’un moment à l’autre, moi, je suis déjà prêt dans les starting blocs. Je m’installe dans le canapé en buvant un verre avec Patrick mon invité surprise du jour.
    
    J’entends la porte du garage qui s’ouvre, elle rentre la voiture. La porte claque, j’entends ses pas dans les escaliers qui montent à l’étage.
    
    -« Bonjour mon chéri c’est moi je suis rentrée
    
    Dans le salon, je suis au salon vient…
    
    Salut, oh nous avons un invité ?
    
    Oui, je te présente Patrick, un ami…. »
    
    Gwenael est belle aujourd’hui comme je me l’imaginais, chemisier blanc avec veste noire ainsi qu’un pantalon bleu nuit et des chaussures à talons également bleues. Elle pose son sac et vient m’embrasser, puis serrer la main de mon invité.
    
    -« Que faites vous ici dans le salon ? vous buvez un coup ?
    
    oui, c’est ça vient te joindre à nous, cela nous fera plaisir
    
    Je ne veux pas vous déranger…
    
    En fait, tu vois, j’ai invité Patrick pour toi.
    
    Pour moi ? mais que veux-tu dire ?
    
    Oui, pour toi, en fait, j’aimerai que tu te déshabilles doucement maintenant devant nous et qu’il te prenne. J’aimerai vous regarder faire l’amour, qu’il te prenne devant moi.
    
    Quoi ?? mais ça va pas non !! pas comme ça, pas sans en avoir parlé…
    
    Je pensais que cela nous changerait du quotidien, que cela t’exciterai, etc… moi, je suis partant et plutôt pour… qu’en dis-tu ?
    
    Et bien je ne m’y attendais pas, c’est vrai que faire l’amour à un inconnu cela m’a toujours un peu tenté, intriguée, si, en plus, tu souhaites regarder me faire pénétrer t’excite, cela pimentera tout ça, mais je ne suis pas prête maintenant !
    
    Tu n’as besoin de rien ma chérie, tu es très bien comme cela, retire ton chemisier doucement …
    
    Chut !! c’est moi qui mène la danse dans ce cas, vous ne dites rien et vous m’écoutez c’est clair ! »
    
    Elle souhaite prendre les devants et nous mener par le bout de la baguette. Elle retire doucement son chemisier qui laisse apparaître un joli soutien-gorge blanc. Elle se rapproche de Patrick et se caresse un sein en passant sa main à l’intérieur du soutien-gorge. Patrick se caresse le sexe. Elle lui fait un « non » de la tête afin qu’il arrête de se tripoter. Elle sort son sein du soutien-gorge faisait ainsi ressortir son téton qu’elle caresse du bout du doigt et qu’elle porte à sa bouche pour le lécher. Elle salive dessus en me regardant et en regardant Patrick qui s’imagine déjà engloutir ce mamelon humide.
    
    Elle descend sa main afin de dégrafer son pantalon qu’elle enlève rapidement. Culotte en dentelle bleue, magnifique. Elle enlève la ceinture du pantalon qu’elle passe autour du cou de son futur amant. Il est assit devant elle sa tête à hauteur de sexe caché par ce fin morceau de tissu semi-transparent. Elle lui rapproche la tête en tirant légèrement la ceinture vers elle puis lui prend la main qu’elle applique ...
«1234...7»