1. Je ne m'attendais pas à çà ! (1)


    Datte: 14/09/2020, Catégories: Partouze / Groupe Auteur: Le Matou libertin

    (chapitre unique)
    
    Je suis un jeune trentenaire avec une bonne situation de cadre dans une banque à Paris.
    
    Célibataire endurci (mais je suis encore jeune) j’ai cependant des aventures féminines qui durent parfois plusieurs mois...
    
    C’est ainsi que l’an passé à l’automne, je suis parti à Djerba avec Camille, ma copine du moment dont j’avais fait la connaissance au cours de l’été. Normalement nous devions passer deux semaines dans un bel hôtel donnant sur une immense plage de sable blanc.
    
    Mais le sort en a décidé autrement... Camille est repartie au bout de la première semaine car son agent lui avait trouvé un rôle dans une série télévisée dont le tournage commençait dès le lundi... En fait, elle devait remplacer au pied levé une autre fille qui venait de faire défection.
    
    J’étais donc seul pour cette dernière semaine et je dois avouer que je me suis quelque peu ennuyé : Les « locales » étaient surveillées de près et passablement farouches et toutes les touristes étaient en couple. Je me suis donc reposé, faisant des nuits de presque dix heures de sommeil. Cela ajouté au farniente quotidien, j’allais être en super forme pour la rentrée...
    
    De retour à Paris, j’ai téléphoné à Camille pour savoir comment s’était passée la première semaine de tournage... malheureusement : pas de réponse... Le message d’accueil indiquait simplement qu’elle était à l’étranger et injoignable pour le moment !
    
    Plusieurs tentatives et toujours la même réponse...
    
    Comme nous ne nous devions rien, j’ai laissé tomber !
    
    Les fêtes de fin d’année passées, tout le personnel de l’agence s’est retrouvé dans une salle louée pour l’occasion... Le directeur faisait le point sur l’année écoulée et souhaitait ses vœux aux uns et aux autres... c’était aussi le jour où tout le monde se retrouvait pour un repas...
    
    Les maris ou épouses étaient conviés eux aussi et comme j’étais seul, je me suis retrouvé encadré par deux nanas que j’avais croisées dans les bureaux de l’agence sans trop y prêter attention.
    
    J’aurais pu tomber plus mal... Deux jolies brunes, pas trop typées méditerranéennes mais leurs cheveux noirs encadrant un visage rieur étaient agréables, toutes les deux avaient des yeux marron et leur robe sage, juste un peu décolletée, laissait deviner des formes menues.
    
    Après le toast d’usage par le patron, le repas lui-même a commencé.
    
    Je ne me suis pas ennuyé car mes deux voisines, en plus d’être charmantes, avaient beaucoup d’esprit et lorsque j’ai lancé quelques vannes un peu osées, elles sont entrées dans mon jeu...
    
    A la fin du repas, elles ont dit :
    
    —qu’elles avaient envie de faire la fête...
    
    —qu’elles avaient envie de danser un peu...
    
    —que le lendemain, c’était dimanche...
    
    —qu’il n’était point besoin de se lever de bonne heure...
    
    Cela ressemblait fort à une invitation...
    
    —Pourquoi pas ? Si vous voulez, ma voiture est au parking, je vous emmène où vous voulez !
    
    —Chic alors... ce sera mieux que le taxi !
    
    Un quart d’heure ...
«1234»