1. La bourgeoise et le marabout (23)


    Datte: 01/08/2020, Catégories: Partouze / Groupe Auteur: hélène75

    La routine est le cancer des couples surtout quand on a, comme François et moi, déjà plus de trente ans de mariage. Je ne sais nullement s’il a des maîtresses au ministère de la culture, peut-être de jeunes stagiaires ou bien des secrétaires matures. Je ne le sais pas et je m’en moque ! De mon côté, même s’il me baise régulièrement, m’organise de belles sorties libertines et me partage maintenant avec mon marabout, je prends plaisir à avoir de temps en temps quelques aventures extraconjugales qui me font découvrir d’autres horizons et m’obligent à faire attention à mon régime, ma silhouette et mon attrait. Après cette seconde séance de rééducation périnéale où j’ai été prise par François et Monsieur Coulibadou, j’ai décidé de retourner faire un petit tour à Pigalle, quartier qui m’excite tout particulièrement. En fin d’après-midi, j’ai donc mis un petit mot à Monsieur Robert lui annonçant ma venue le lendemain en fin d’après-midi « De passage dans le quartier vers 18h30. Espère que votre boutique sera encore ouverte. » Sa réponse ne se fait pas attendre « Je suis impatient ! Je vous organise essayages privés... »
    
    Le lendemain il fait beau et c’est simplement vêtue d’une légère robe avec fleurs avec un petit gilet assorti que j’arrive à la boutique de Monsieur Robert à l’heure prévue. J’entre, il est là derrière son comptoir. Il me fait la bise et me dit qu’il ferme sa boutique car il ne souhaite pas que je sois dérangée. Il passe devant moi et me dit
    
    — Suivez moi, nous allons au premier étage que vous connaissez bien. Il y a plus de choix.
    
    Une fois arrivées au niveau supérieur, deux hommes sont là. Monsieur Robert ajoute en me souriant
    
    — Je crois que vous connaissez mes amis Eric et Pierre. Ils étaient déjà là lors de votre dernière visite.
    
    Les deux hommes viennent vers moi et me font la bise à leur tour. Je dois avouer que la situation n’est pas pour me déplaire car j’ai de gros penchants exhibitionnistes. Monsieur Robert me guise vers l’une des cabines d’essayage où il a déjà préparé quelques tenues à mon attention. Ma robe est rapidement retirée, dessous je ne porte qu’un petit string et un soutien-gorge. Je retire ce dernier avant d’enfiler une jolie robe ultra-courte en skaï noir. Je sors de la cabine et fais quelques pas dans la pièce. Les trois hommes me couvent du regard, ils sont tous les trois assis sur de petits tabourets. Je m’approche et fais quelques mouvements devant eux pour qu’ils me voient sous toutes les coutures. Monsieur Robert m’attrape par le bras et m’attire à lui. Ses mains se glissent sous la robe et il remonte jusqu’en haut de mes jambes. Ses deux copains se sont débraguettés et se branlent lentement en regardant leur copain descendre mon string en bas de mes jambes puis me le retirer. Avant que ses doigts s’infiltrent dans ma fente, je lui échappe et me réfugie dans la cabine.
    
    Je sais que les trois hommes sont déjà bien excités et je le suis autant qu’eux. Je décide donc d’enfiler la combinaison noire ...
«1234»