1. Usure du temps, réveil des sens


    Datte: 01/08/2020, Catégories: fh, couleurs, extracon, vacances, voyage, vengeance, Oral Auteur: Tito40

    Il y a 20 ans déjà. Presque un anniversaire, ce 14 février 2015.
    
    Sandrine était une belle jeune femme pleine de vie, sportive, cultivée et sociable. Tout ce qui était visible dans sa vie pouvait créer l’envie, mais elle n’était pas envieuse. Mariée à un homme lui aussi bien de sa personne, socialement très actif, sportif et instruit, plein de bonnes manières, elle avait tout pour être heureuse comme se plaisaient à dire ses parents et ses amis. Quel beau couple.
    
    Elle le croyait aussi, et jusqu’à peu sa vie ressemblait à celle dont elle avait rêvé. Mais les mois passant, elle avait senti son mari de moins en moins présent, de moins en moins attentif, de plus en plus fermé. Ils ne sortaient plus que pour des occasions diverses au travail ou au sport, mais plus jamais seulement tous les deux en amoureux. Et Sandrine avait le sentiment qu’il s’éloignait d’elle petit à petit, sans vraiment savoir pourquoi. Elle avait fini par nourrir une sorte d’angoisse qui la réveillait la nuit, et lui avait fait perdre cette sérénité heureuse qui lui allait si bien.
    
    Plusieurs fois elle avait voulu aborder le sujet avec son mari, mais il avait à chaque fois botté en touche, lui disant qu’il était seulement fatigué, que c’était un mauvais passage. Juste après il lui faisait l’amour, comme pour clore le sujet, mais elle le sentait là aussi plus détaché, moins impliqué. Elle s’était même demandé s’il n’avait pas une maîtresse qui lui donnerait plus de plaisir qu’elle. Du coup elle avait fait des efforts pour se surpasser. Elle le cherchait sans arrêt, portait des tenues aguichantes, lui mettait ses fesses sous le nez le plus souvent possible. Mais rien n’y faisait. Elle était convaincue qu’elle était en train de le perdre.
    
    Et puis il y a eu ces vacances à Maurice. Une surprise qu’elle lui avait faite. Deux semaines au soleil quand tout le monde partait au ski. Des vacances pour se retrouver, pour partager, pour se retrouver.
    
    Il n’avait même pas semblé apprécier. Juste un « Ah ouais, pourquoi pas ? » qui ne semblait pas du tout enthousiaste.
    
    Le club avait des airs de paradis. Un village complet sur pilotis, une mer peuplée de milliers de poissons retranchés devant la barrière de corail, un soleil radieux, un personnel pléthorique et aux petits soins. Plusieurs restaurants proposaient des spécialités diverses, locales ou non. Des activités sportives pour tous, une piscine d’eau de mer, et tous les équipements d’un cinq étoiles. Il n’y avait plus qu’à profiter.
    
    Sandrine aurait voulu en profiter immédiatement. À peine arrivés dans leur chambre, elle s’attendait à une étreinte de retrouvailles, quelque chose de torride, une partie de jambes en l’air joyeuse. Eh ben non. Monsieur était fatigué par le voyage, et s’était endormi en ignorant Sandrine, chaude comme la braise pourtant, et qui lui avait sauté dessus d’une façon tout à fait explicite. Elle avait envie de sexe. Il avait envie de dormir. Elle s’est réfugiée dans la salle de bains. Ses vacances ...
«1234...»