1. La maîtresse


    Datte: 04/07/2020, Catégories: BDSM / Fétichisme Auteur: Diluc

    ... se mettait à la pénétrer violemment. Une autre femme s’installa en soixante neuf sous Nady qui se mit à lui prodiguer un cunnilingus. Les deux derniers hommes se mirent à s’embrasser à pleine bouche en se branlant mutuellement la queue. Une autre femme s’approcha de la maîtresse et vint se mettre sur ses genoux les fesses bien levées: la maîtresse après avoir baisé ce joli cul se mit à la fesser avec sa badine, sans pitié. Elle avait été la dernière arrivée et payait ainsi son erreur.
    
    Pendant ce temps, là dernière femme avait allumé deux bougies et en répandait la cire bien chaude sur tous ces corps en sueur, distribuant également des coups de martinet au hasard de sa promenade et toujours sur des éléments sensibles.
    
    Lorsque elle s’approcha des deux homosexuels bien occupés l’un par l’autre, ils crièrent quand le martinet s’abattit sur l’une des bittes, et la cire sur l’autre queue: cela les atteignit dans leurs joies!
    
    La femme était ravie et se munit d’un énorme gode ceinture. Le premier homme lui offrit son cul et cria lors de la pénétration qui fut violente. Elle commença à le ramoner alors que le second homme en branlant sa bite pleine de cire, s’agenouillait devant son ami qui le pénétra ainsi.
    
    Le trio s’activait alors qu’une femme attrapait Nady par les cheveux, retirant ainsi la bite qui la pénétrait et la faisant glisser de la table. Le couple restant sur la table, peu atteint par sa disparition commença à se faire l'amour, la bite de l’homme entrant sans façon dans la chatte de la femme encore bien trempée par la bouche de Nady.
    
    Nady fut forcée à s’accroupir au dessus d’un seau hygiénique et comprit immédiatement ce qui allait lui arriver. La maîtresse, alléchée, se leva accompagnée par sa compagne et s’approcha pour savourer le spectacle.
    
    Excitée et terriblement humiliée, Nady se mit à pisser dans le seau sans se retenir, d’un jet cristallin et continu. Lorsqu’elle eut fini, la femme qui s’occupait d’elle attrapa une poire qui était déjà prête et en introduisit le bout dans le vagin de la jeune femme. Nady gémissait, humiliée alors que la femme appuyait de manière continue sur la poire ce qui faisait entrer le produit chaud dans son vagin. Lorsque la poire fut vide, la maîtresse fouettat les seins de Nady qui pleurait avec sa badine. Celle ci essayait de retenir le produit en elle mais sur un hoquet, elle se relâcha et le litre de confiture de fraise chaude et bien liquide se mit à sortir de façon continue de sa chatte.
    
    Tous avaient arrêté leurs activités pour assister au lavement, les uns branlant les autres...
    
    Lorsqu’enfin Nady se fut vidée, elle tenta de se lever mais sa maîtresse l’obligea à rester accroupie. Elle s’approcha et Nady se remit à lui manger la chatte avec une joie mélangée de larmes de reconnaissance.
    
    Lorsque la maîtresse fut satisfaite, elle aida sa soumise à se lever et l’installa sur le dos: elle se mit alors à lui pénétrer la chatte avec sa langue experte pour profiter de ce délicieux ...