1. Benoit fessé lors d'un meeting (1)


    Datte: 29/06/2020, Catégories: BDSM / Fétichisme Auteur: lucienlana

    ... personnes ont regardé l’homme qui rougissait pendant que Lucie se fâchait contre lui.
    
    Mme Denver a regardé les parents et a vu plusieurs sourires alors qu’elle posait la canne sur la table et tirait une chaise qu’elle amena au centre de la pièce pour que tout le monde ait une vue parfaite de ce qui allait arriver à son secrétaire qui avait maintenant l’air désespéré.
    
    — Viens ici, déclara Mme Denver.
    
    Tous les regards se tournèrent vers Benoît alors qu’il levait les yeux, son visage montrant son embarras d’être discipliné devant tant de gens. Lentement, il se dirigea vers son patron, essayant de ne regarder que le sol mais échouant, incapable d’échapper au regard de tant d’yeux fixant, voyant autant de visages souriants alors qu’il traversait la pièce jusqu’à se placer devant Mme Denver dont les yeux étaient comme de l’acier, comme ils l’étaient toujours quand elle était sur le point de dispenser la fessée.
    
    Mme Denver s’est assise sur la chaise et a ordonné à Benoît:
    
    — Enlève ton pantalon.
    
    Benoît a fait comme elle lui avait dit, le laissant tomber par terre. Il en sortit et le posa proprement sur la table.
    
    — Et ton boxer, s’il te plaît reprit Mrs Denver.
    
    Benoît ne voulait pas être nu devant autant de gens qu’il reverrait encore et encore. Il a demandé très faiblement:
    
    — Vraiment ?
    
    — Tu me questionnes ? Cria Mme Denver
    
    Celle-ci attrapa le bras de Benoît, l’attira vers elle et le tourna en même temps de manière à ce que l’arrière de ses jambes fût à portée de main, laissant Benoît regarder fixement les visages qui lui souriaient. Ils voient Mme Denver lever sa main en arrière et le frapper violemment sur le dos de la jambe nue de Benoît, le faisant hurler, tout le monde sourit encore plus largement, et Mme Denver claqua
    
    — Oui vraiment
    
    Avant de claquer le dos de son autre jambe qui produit un autre hurlement alors que la piqûre s’étendait sur le dos de ses cuisses. Comme il ne bougeait pas, Mme Denver prit cela pour plus de désobéissance et le frappa encore plus fort à l’arrière de chaque jambe. Benoît laissa échapper des hurlements supplémentaires, regardant les visages souriants devant lui, de plus en plus gêné.
    
    La claque continua et Benoît se tortillait mais n’osait pas bouger ses jambes, les pliant simplement pour essayer de réduire les picotements, ne sachant pas quand cela s’arrêterait mais luttant pour faire face, les larmes coulant de ses yeux, jusqu’à ce que Mme Denver dise
    
    — Dois-je continuer ou enlèveras-tu ton boxer ?
    
    Il fallut plusieurs autres coups douloureux avant que Benoît comprenne ce qui était dit et qu’il tire son slip vers le bas, pliant ses jambes, ce qui permettait à Mme Denver de frapper le cul nu, jusqu’à ce que le claquement cesse. Ses sanglots emplissent maintenant la pièce et Mme Denver dit:
    
    — Comme je l’ai dit auparavant, Mesdames et Messieurs, une bonne fessée retient leur attention et un bon comportement apparaîtra.
    
    — Regarde-moi Benoît, a déclaré Mme Denver.
    
    Une ...
«1234...7»