1. Forêt à haut risque


    Datte: 29/06/2020, Catégories: BDSM / Fétichisme Anal Hardcore, Auteur: michelemimi

    Je roule sans but précis, les pensées encore pleines d'images érotiques. Par envie de calme je m'arrête sur un parking dans la forêt de Cerisy et je décide d'y faire une petite balade. J'emprunte un sentier qui s'enfonce sous la frondaison. Au bout d’un quart d’heure, je suis un peu perdu. Seuls les chants des oiseaux et le bruit de mes pas perturbe le le silence. A un moment, une sorte de murmure me fait tendre l'oreille. Je m’arrête pour mieux entendre ce bruit. Je me rapproche doucement sans faire de bruit et découvre un couple qui s'embrassent langoureusement. Les mains de l'homme malaxe les fesses de la fille. Me voilà devenue voyeuse. Puis il fait tomber le manteau de la fille. Je commence à mouiller tant la situation est érotique. La demoiselle est nue sous le manteau.
    
    L'homme sort de sa poche un collier un collier et lui met autour du coup. Moi qui joue souvent à la chienne avec mon homme, je suis fasciné par le spectacle qui se déroule devant moi. L'homme, ensuite attache la jeune fille à une arbre. J'entends alors la jeune soumise dire à son Maître :
    
    « Je t'en prie chérie. Ne fait pas ça. Je te jure que je ne recommencerais pas ! »
    
    Ses suppliques semble n'avoir aune portée son mec. Il lui écarte les jambes et lui ordonne :
    
    « Bouge pas salope ! »
    
    Puis, sans un mot, l'homme s'éloigne et disparaît dans la forêt laissant la pauvre fille sans défense, nue, attachée à cet arbre.
    
    Je n’ose plus bouger. Là, à quelques pas de moi se trouve une jeune fille nue, sans défense. Je ne sais pas ce que je dois faire, la détacher ? Au risque de me faire surprendre par son bourreau ? Me masturber et profiter de l'innocence de cette fille ? J'observe cette jolie fille. On peut lire sur son visage l'angoisse qu'elle doit ressentir d'être ainsi abandonnée. Ses jolis seins se soulèvent au rythme de sa respiration saccadée. Je regarde autour de moi, personne. Je baisse mon short, remonte mon top pour dégager mes seins et me caresse pour faire monter mon désir.
    
    Malgré son angoisse, cette fille semble sereine, fataliste, comme si elle n'en était pas à son coup d'essai. Prise dans mes fantasmes et ma masturbation, je fais craquer une branche. Je ne bouge plus. Je la vois chercher du regard d'où vient ce bruit. Elle ose dire d'une voix cristalline et apeurée:
    
    « Y.. y'a quelqu’un ? ».
    
    Je me réajuste et décide de me montrer. Je jette encore un œil aux alentours de peur que son mec revienne. J'avance doucement vers elle. Mon cœur bat à tout va dans ma poitrine. J'observe son corps sculptural. Sa respiration fait soulever sa magnifique poitrine aux tétons bandés. Elle me regarde inquiète et je la rassure :
    
    « Mais que faites-vous là nue attachée à cet arbre ? Je vais vous détacher.»
    
    Là, à ma grande surprise, elle me répond d'une voix assurée :
    
    « Non ! Merci ! Ne faite pas ça ! »
    
    Je la regarde interloquée et lui demande :
    
    « Mais je ne comprends pas ? C'est quoi votre problème ? »
    
    Elle hésite un instant à me répondre :
    
    « ...
«123»