1. COLLECTION CANDAULISME. Différence d’âge. Contrat signé, mon cul y aide (4/14)


    Datte: 29/06/2020, Catégories: Entre-nous, Hétéro Auteur: CHRIS71

    Deuxième histoire écrit avec Anne ma muse, elle donne les idées, j’essaye de les mettre en forme au plus près de ses désirs.
    
    • Je suis ton Maître Anne.
    
    • Oui, Maître Christian.
    
    C’est par ces mots que je scelle mon destin en regardant, par l’intermédiaire d’une glace, Renaud mon mari qui ne semble pas être opposé à cet état de fait.
    
    Je viens de devenir l’amante officielle de ce jeune homme, propriétaire d’un gite, qui prend sur moi de plus en plus de pouvoir avec l’accord de celui qui ne peut plus m’honorer, mon homme.
    
    Renaud après m’avoir vu me faire baiser, est reparti pour sa marche.
    
    • Allons dans mon bureau, j’ai prévenu mon chef de chantier, il est prêt à attaquer les travaux si nous trouvons un accord.
    
    • Ils n’ont pas d’autres chantiers ?
    
    • Si, mais je leur ai fait voir l’urgence de ton projet et ils adhèrent complètement, ils m’ont dit que tu pouvais être tranquille.
    
    C’est donc nu que nous nous installons pour pouvoir regarder l’écran de mon ordinateur.
    
    Il me met sa main sur la cuisse, je la retire.
    
    • Christian, notre vie doit se séparer en deux parties, la gaudriole et le travail. Quand nous travaillerons, pas de Maître ou de soumise.
    
    Quand nous serons chez toi hors du moment ou les ouvriers serons là, vous redeviendrez mon Maître et cela toujours en présence de mon homme.
    
    Je crois qu’il a incorporé le fait que son sexe est hors de service et que j'ai besoin d'autres mâles.
    
    Quand tu as joui en moi, je l’ai regardé dans la glace du salon, il n’a pas bougé le moindre cil, il est devenu un parfait candauliste.
    
    Je lui montre mes propositions pour les travaux à faire dans les chambres, pour les décorations.
    
    Nous tombons d’accord, il apprécie beaucoup mon idée pour les plafonds dans chaque chambre, je devrais faire de même dans la sienne.
    
    Je m’en fiche du moment qu’il paye.
    
    C’est à ce moment que mon "marcheur" de mari est de retour, il vient dans mon bureau où il nous trouve sagement assis, bien sûr nus, à finaliser les choses.
    
    • Renaud, nous avons fini, je suis d’accord sur tout, je lui enverrais un chèque d’acompte dès que j’aurais le devis final.
    
    Me permets-tu de m’occuper de nouveau de ta salope de femelle ?
    
    Je me sens prise pour une moins que rien, mais c’est très drôle, j’aime.
    
    Du moment que sa queue qui commence à rebander vient en moi, je serai une femme comblée.
    
    • Entièrement d’accord, Christian, j’ai beaucoup aimé quand tu lui as demandé de t’appeler Maître.
    
    Je suis d’accord à une seule condition, c’est moi qui gère vos jeux puisque je veux toujours être présent.
    
    Vous avez parlé de ta piscine, ce week-end, je veux la voir, tu feras ce que tu veux de cette belle salope.
    
    • Ça tombe bien Renaud, mes ouvriers travailleront les deux jours à venir et dans ces premiers temps, je tiens à être avec eux.
    
    • On annonce du beau temps à la météo.
    
    • Tu pourras te faire bronzer et quand ils auront quitté le chantier, je serais à vous Maître pour le temps que vous ...
«1234»