1. 5 avril avec Alex


    Datte: 28/06/2020, Catégories: Anal Mature, Première fois Auteur: joffremesfesse

    C'était le “grand” jour.
    
    Mon choix était fait, c'était difficile entre toutes ces belles bites qui en voulaient à mes fesses, mais après avoir hésité longuement entre trois d'entre vous, un petit jeune de 18 ans, un black bien membré et un homme d'age mûr, je me décidais pour ce dernier qui avait le mieux su aviver mon désir.
    
    Le rendez-vous était fixé à 15 heures dans un hôtel Campanile de la région.
    
    Je m'étais bichonnée dans mon bain, parfumée mais pas trop, et pour être plus désirable, après avoir hésité avec une guêpière et des bas, je suis partie entièrement nue sous une robe saharienne.
    
    Arrivée à destination, j'avais le cœur qui battait la chamade comme une jeune pucelle la première fois, et c'est vrai que c'était la première fois qu'un homme inconnu ou presque, sans mon mari, allait profiter , user t et abuser de mes charmes consentants. J'en avais déjà la chatte humide.
    
    Je montais l'escalier et frappais à la porte. Alex un bel homme d'un certain âge, vêtu d'un simple caleçon, m'ouvrit avec un grand sourire accueillant.
    
    J'entrais et posant mon sac sur un fauteuil je m'avançais devant la glace en lui disant : “déshabilles-moi”.
    
    Il s'approcha de moi par derrière et commença à défaire ma ceinture, je sentis son sexe contre mon dos qui frémissait.
    
    Après avoir défait deux ou trois boutons de ma robe, il vit mes seins dréssés dans la glace, et il s'empressa de les caresser, de les pincer, puis il défit les autres boutons et voyant ma chatte nue, glissa illico une main vers mon entrecuisse. Sentant que j'étais déjà hyper mouillée, il m'enfonça un doigt dans le vagin et le lécha, puis après l'avoir de nouveau mis en moi, me le donna à lécher à mon tour.
    
    Après quelques longues minutes de ces petits jeux, je me mis en levrette jambes écartées au bord du lit pour lui présenter ce cul qui lui était promis.
    
    Aussitôt il m'écarta plus les fesses et passa sa langue sur mon anus en essayant d'y pénétrer.
    
    Puis il lécha aussi mon minou trempé de mouille un moment.
    
    Le relevant, je baissais son caleçon sous lequel une grosse bosse se faisait désirer.
    
    Je pris son sexe repli de désir en bouche et je le suçais longuement avec ardeur. Ensuite il mit sa bite entre mes seins pour une bonne branlette espagnole.
    
    J'enfilais alors une capote sur son gland turgescent et il commença à me pénétrer lentement ; j'étais dans tous mes états, et le laissais faire un moment puisque manifestement il y prenait, comme moi, un grand plaisir.
    
    Après le classique missionnaire il s'allongea sur le dos et je m'enfourchais sur sa bite lui offrant mes seins hyper sensibles à regarder, toucher, aimer.
    
    Sans prévenir, il me bascula à quatre pattes sur le lit, et m'encula d'un coup. Je poussais un petit râle de plaisir en sentant ses couilles battre mes fesses, alors voyant cela il se mit à me labourer les reins avec une ardeur décuplée ce qui m'excita encore plus.
    
    Puis sans crier gare, il jouit dans mon cul, se retira précipitamment et me ...
«12»