1. Rencontre avec mon internaute


    Datte: 28/06/2020, Catégories: fh, hplusag, frousses, plage, telnet, Voyeur / Exhib / Nudisme intermast, confession, Auteur: Sexy-Edwige

    ... fréquenter les forums orientés vers les jeux de rôles. Le principe en est simple. Il suffit de créer un personnage et de l’interpréter en interaction avec les autres membres du forum. Je me souviens par exemple avoir joué le rôle d’une guerrière toute de cuir vêtue. Je devais sauver ma virginité face à un gladiateur tout en muscles interprété par un internaute particulièrement ingénieux. Autant dire que j’ai perdu le combat, mais que notre échange de messages a été long et terriblement excitant. Mon corps se rappelle avoir joui de mes doigts à la lecture de certains paragraphes !
    
    Ce passe-temps mêle habilement littérature et sexualité. Le seul inconvénient est la nécessité d’un bon niveau rédactionnel et d’un amour commun des mots pour que les joueurs puissent s’y épanouir pleinement. À force d’écrire des messages empreints de pornographie, mon adversaire dans le jeu et moi-même avons noué des liens étroits. Aussi, je ne suis pas étonnée lorsqu’un matin, je découvre un message privé m’invitant à lui communiquer mon adresse e-mail personnelle. Je m’exécute sans me poser de questions en lui répondant simplement :
    
    Le lendemain, je reçois un e-mail de mon internaute préféré. Je suis toute excitée à l’idée de le lire. Ma langue passe sur mes lèvres pour les humidifier et j’ouvre le message. Il se propose de débuter notre nouvelle histoire en décrivant une rame de métro bondée. Trois grands paragraphes expliquent à quel point les passagers sont serrés les uns contre les autres et précisent les traits principaux de son personnage. Il interprète un voyeur se baladant avec une minuscule caméra pour filmer sous les jupes des filles. Bien évidemment, je poursuis le scénario en décidant de jouer une policière en jupe venue enquêter sur des affaires d’attentats à la pudeur dans les rames de métro !
    
    Nous poursuivons notre histoire durant presque six mois ! Le deuxième inconvénient est que les parties durent longtemps. En définitive, ça ne me dérange pas, car j’aime beaucoup lorsque les histoires sont parsemées de rebondissements excitants. À la fin de notre scénario, mon héroïne se retrouve complètement nue et enfermée dans une cave pour satisfaire les désirs du voyeur devenu violeur au cours du récit et de ses copains !
    
    Tout ceci n’est que pur fantasme, mais contribue à renforcer ces liens qui m’unissent à mon internaute. Après six mois, nous échangeons nos photographies et je dois bien admettre qu’il est plutôt beau garçon malgré son âge. Il a quatorze ans de plus que moi mais j’imagine fort bien les ravages qu’il a dû faire dans sa jeunesse. Nous laissons également filer quelques informations personnelles sur nous, sans jamais communiquer nos adresses complètes et nos numéros de téléphone. C’est beaucoup trop dangereux à bien des titres. C’est ainsi que mon internaute me fait remarquer que nous sommes seulement séparés par une trentaine de kilomètres l’un de l’autre. L’idée d’une rencontre réelle commence alors à germer dans nos têtes et nous ...