1. Une cible, deux contrats


    Datte: 27/06/2020, Catégories: f, fh, asie, inconnu, hotel, toilettes, amour, Masturbation Oral policier, occasion, Auteur: Dr Lamb

    Bonjour ! Pour la compréhension du texte, il est nécessaire de revoir les précédents épisodes.
    
    Résumé des épisodes 1 et 2 :Yau, tueuse à gages froide et implacable, ne trouve de bien-être que dans les bras de Daniel, son amant. Ex-flic, celui-ci ignore tout des agissements de sa maîtresse. Holly, elle, est une tueuse à gages imprévisible et nymphomane. Les deux femmes ont plus de liens qu’elles ne le pensent…
    
    - 1 -
    
    — Tu sais combien de gens meurent à Hong Kong chaque année ?
    
    Daniel ne répondit pas et continua à scruter le paysage qui défilait par la vitre de la voiture. Heung, cigarette au bec, poursuivit :
    
    — Un bon paquet. Dont beaucoup de meurtres non élucidés. Criminels impunis. Cette ville est un nid du crime.
    
    Daniel se tourna vers son ex-coéquipier :
    
    — Tu exagères.
    — Pas tant que ça. Rien que l’année dernière, il y a eu trois cent dix-huit assassinats. Soixante règlements de compte. Je te passe les agressions et les incendies criminels. Mais pourtant, j’adore cet endroit. Je ne partirais pour rien au monde.
    
    La voiture s’engagea dans une avenue bondée. Heung avait décidé de déposer Daniel avant de rejoindre son équipe sur le lieu du crime, où le couple avait été découvert. Dan aurait donné tout ce qu’il avait de plus cher (soit rien de grandiose) pour l’accompagner. Voilà si longtemps qu’il n’était plus flic. Il soupira et appuya son front contre la vitre de la voiture.
    
    Il se rappelait chaque détail de cette soirée tragique où sa vie avait été brisée… Cette soirée où Heung était présent. Ils travaillaient ensemble à l’époque. On les avait appelés pour un cambriolage, une affaire banale, pas de quoi casser des briques. Heung et Daniel patrouillaient et c’étaient eux les plus près, ce furent donc eux les premiers sur les lieux. Dan avait vu la porte ouverte de l’entrepôt et avait sorti son arme. Heung lui avait demandé s’il n’était pas préférable d’attendre les autres. Mais à l’époque, Dan était une tête brûlée et il avait insisté pour foncer, pour ne pas attendre…
    
    — T’es dans la lune ?
    
    Revenant au présent, Daniel vit que son ex-coéquipier l’avait déposé devant son immeuble.
    
    — Je pensais au bon vieux temps.
    
    Il déboucla sa ceinture et ouvrit la portière. Heung l’arrêta avec une main sur l’épaule :
    
    — Qu’est-ce que tu vas faire de ta journée ?
    
    Dan haussa les épaules. Il n’avait rien de prévu. À part ce soir. Ce soir, il voyait Yau.
    
    — Rien de bien excitant. Un peu de ménage chez moi.
    
    Le regard du flic le mettait mal à l’aise. Il y lisait tant de regrets…
    
    — Sois prudent.
    — Toi aussi.
    
    Dan regarda la voiture s’éloigner jusqu’à ce qu’elle se noie dans la circulation.
    
    — Et merde…
    
    Il alluma une cigarette et resta sur le trottoir, regardant tout autour de lui, essayant de chasser de sa tête les mauvais souvenirs qui le hantaient. Ruminer le passé ne servait à rien, il le savait, mais il ne pouvait s’en empêcher. Dan avait même hésité à consulter un psychiatre pour exorciser ses démons… Mais ...
«1234...10»