1. Promenons nous dans les bois


    Datte: 26/06/2020, Catégories: Entre-nous, Hétéro Auteur: Reveur09

    L'annonce que j'avais publiée quelques jours plus tôt sur un site libertin avait reçu quelques réponses, en particulier celle d'un couple de 55 ans. Dans cette annonce, je décrivais mon envie de partager un moment d'exhibition et de masturbation.
    
    Suite à leur réponse, nous avons échangé quelques messages puis, comme le feeling était réciproque nous avons pris rendez vous un beau mercredi de fin avril alors que le temps commençait à peine à être agréable. Le rendez vous était fixé à la sortie d'une gare RER proche d'une belle forêt au sud de Paris.
    
    Ainsi, je me retrouvais à l'heure et à l'endroit convenus. La gare était toute petite aussi ma crainte de ne pas les trouver s'évanouit et j'attendais leur venue sur le bord de la route qui la longeait.
    
    L'heure passait et je scrutais chaque voiture, rare, qui passait devant moi. Après une vingtaine de minutes, je me demandais s'ils ne m'avaient pas posé un lapin. Notre seul moyen de contact était une adresse email. Je pris mon téléphone et je vis que j'avais reçu un message: ils m'informaient qu'ils avaient un peu de retard et en étaient désolés.
    
    En effet, après quelques minutes, ils arrivèrent en voiture et s'arrêtèrent sur le bas côté pour me faire monter à l'intérieur. Je serrais la main de l'homme et fis une bise à sa femme. Ils s'excusèrent de leur retard et nous discutames assez naturellement compte tenu des circonstances.
    
    L'homme était de taille moyenne, fin, cheveux blancs, visage osseux. Sa femme était elle corpulente, cheveux châtains longs et possédait un visage rond. Ils étaient tous les deux très sympathiques. Je les détaillais du siège arrière ou je m'étais installé alors que l'homme conduisait et que sa femme était à ses côtés,
    
    J'éprouvais beaucoup d'excitation à me retrouver à leur côté, alors que nous nous connaissions à peine.
    
    Nous discutames de l'endroit ou aller et ils se dirigèrent dans une petite rue sans issue qui s'arrêtait au bord de la forêt, tout à côté d'un chemin de promenade qui s'enfonçait dans celle-ci. Nous étions en début d'après mis un jour de semaine aussi il n'y avait pour ainsi dire personne.
    
    Nous descendimes de la voiture et commencèrent à nous avancer sur le chemin, tout en discutant de choses et d'autres. Les quelques promeneurs que nous croisions devaient nous prendre pour des amis de longue date. Cette situation nous paraissait à tous les trois très excitante.
    
    Tout en marchant nous cherchions un endroit discret ou nous pourrions prendre du plaisir tranquillement, et discrètement à l'abri des regards. Aussi, après un moment, nous nous sommes éloignés du chemin de promenade pour nous enfoncer dans les taillis. C'était excitant, grisant.
    
    Finalement, un endroit semblait convenir, isolé, discret, confortable. Notre conversation prit un tour beaucoup plus érotique et nous nous sommes racontés nos expériences libertines. Ils en avaient relativement peu puisqu'ils n'avaient rencontré qu'un seul homme dans une chambre d'hôtel.
    
    Puis ...
«123»