1. La pose


    Datte: 19/01/2018, Catégories: f, ff, fff, fffh, copains, Voyeur / Exhib / Nudisme noculotte, Masturbation intermast, Oral Auteur: Kitty Lévine

    Si vous avez manqué le début : Je me remémore une étrange expérience avec un de mes modèles : Mylène. Certaines élèves étant parties, l’atmosphère se détend.
    
    La porte s’étant refermée, je propose des rafraîchissements bienvenus, quand Isa, toujours provocatrice, dit à la cantonade :
    
    — Bon, eh bien, maintenant que les enfants sont partis, on va pouvoir passer aux choses sérieuses ! Monsieur peut peut-être enlever sa culotte, non ? dit-elle en se retournant vers notre modèle.
    
    Je sens le regard amusé d’Isa se poser sur chacune de nous. Elle veut voir notre réaction, et elle est servie.
    
    — Je crois que c’est une bonne idée, dit Linda. Cela fait deux mois qu’on crayonne des foufounes, on pourrait peut-être passer à quelque chose de plus consistant.
    
    Je sens un trait de panique dans le regard de Michel, le modèle, et, en même temps, j’ai l’impression que son slip devient bien étroit, mais c’est pure impression peut-être. Il est temps que je reprenne la main.
    
    — Effectivement, dis-je en direction de notre sujet d’étude, c’est un aspect dont on n’avait pas parlé en début de séance, mais l’habitude…
    — Ok, pas de soucis ! répond Michel en retirant son shorty et laissant apparaître des attributs qui n’ont rien à voir avec ceux que les sculpteurs donnaient à leurs statues à la Renaissance.
    — Ça aurait été dommage de laisser tout cela à l’ombre ! siffle Karine, visiblement émue.
    
    Rire général. Mais l’atmosphère est bien détendue et tout le monde reprend sa planche à ...
    ... dessin sauf Isa, qui me lance :
    
    — Il aurait peut-être fallu changer la position, non ?
    
    Ne voyant pas les choses venir, je lui réponds qu’elle a carte blanche. Alors, elle s’approche de lui et lui prend délicatement le sexe avec trois doigts et le remonte jusqu’au nombril, puis sur la gauche, sur la droite et recommence.
    
    — Tu fais quoi, exactement, là ? demande Linda
    — Je cherche une position, mais cela ne tient pas tout seul. Encore que là, cela commence à prendre une direction !
    
    Effectivement, Michel semble sensible au traitement esthétique proposé par Isa, et un début d’érection s’annonce, surtout que quatre paires d’yeux sont scotchées sur lui. Isabelle, sans aucune gêne, commence maintenant à le masturber doucement, en faisant sortir son gland à la lisière de son prépuce.
    
    — Je ne sais pas ce que penserait ton mari chéri de tout ceci ? susurre Linda, moqueuse.
    — Moi, non plus ! rétorque Isa, mais je n’ai pas envie que quiconque lui en parle ! (Puis, le regard connaisseur :) Vous ne trouvez pas cela joli ?
    — Si ! rigole Karine, mais ça bouge trop pour qu’on dessine !
    — Eh bien, je vois qu’il n’y a pas que moi que ça intéresse, renchérit Isabelle.
    — C’est vrai que ça fait envie, dit Linda, songeuse.
    — Bah essaie ! dit Isabelle à une Linda qui n’attendait que ça et qui s’approche à son tour.
    
    Je dois dire que la situation me dépasse totalement. Je savais mes copines délurées et assez portées sur les câlins coquins, mais là, il semble qu’autre chose se ...
«1234»