1. Ma meilleure amie (histoire vraie)


    Datte: 17/01/2018, Catégories: Masturbation Première fois Inceste / Tabou Auteur: b83000

    ... anniversaire et s'excusa d'avoir oublier.
    
    Nous montions ensuite dans sa chambres et on se metta sur son lit.
    
    On parlait toujours des conneries habituelles, mais à un moment donné, un blanc s'installa, nous commencions alors à nous rapprocher elle pris le bout de ma main avec ses petits doigts bien vernis et elle mis sa jambe sur ma cuisse.
    
    J'étais alors parcouru de frissons. Je me mis alors à lui passer la main dans les cheveux la caressant tendrement, elle ferma les yeux et elle avait l'air d'apprécier.
    
    Suite à cela elle me poussa sur son lit et monta d'un seul coup sur moi, je savais que tout cela allait mal finir, mais curieusement je ne pensais plus du tout à ma copine, ni à rien d'autres d'ailleurs, on a alors commencés à s'embrasser langoureusement et de plus en plus sauvagement l'un et l'autre, je sentais l'érection grandir dans mon pantalon, je me mis à la saisir par la nuque, je lui embrassais alors le cou, lui mordillait les oreilles, elle respira de plus en plus fort et se mis à enlever son pull, laissant dévoilé une magnifique poitrine bien ronde et ferme dépassent de peu de son soutien-gorge en dentelle, je me mis à l'embrasser dans le cou, la lécher, lui mordiller ce qui était visible de sa poitrine. J'en ai eu assez, je lui enleva ce soutien-gorge et je me suis enfin mis à saisir ses deux grosses mamelles, je lui lécha les seins, mordilla le bout, fit des suçons, les embrassa...
    
    Elle commençait à pousser des petits cris de plaisir, qui me rendu ...
    ... encore plus dingue, elle compris alors en regardant ma bosse, elle me déboutonna et me baissa le pantalon d'un seul coup, laissant alors apparaitre ma bite bien dure et mouillée, elle s'attacha les cheveux et se mis à me sucer avec bon coeur, elle alternait entre ses va-et-viens de salope et de vifs coups de langues tout autour de mon gland, quelle bonne suceuse, je n'aurai jamais pensé ça d'elle, cette fille d'habitude si prude, réservée et fleur bleue sur les bords était là, en train de me pomper avec la plus grande des joies, j'étais aux anges et ne pensais à aucun moment à ma copine à des centaines de kilomètres...
    
    Après une bonne pipe et branlette d'une dizaine de minutes, elle se leva et enleva son jean et sa culotte toute mouillée; elle était belle, exitante, j'avais enfin l'occasion de voir ce corps, nu après tant d'années d'attente, sa silhouette était parfaite et débordante de féminité, je voyais sa belle et grosse poitrine bien ferme, son léger petit ventre, ses poignées d'amour et ses cuisses musclées mais recouverte d'un peu de cellulites.
    
    Elle me dis ensuite une chose que je n'ai jamais oublié:
    
    - Tu sais, ce n'est peut être pas ma réelle première fois, mais avec toi ce sera vraiment la première fois que ça compte, j'ai confiance en toi. Maintenant, baise moi !
    
    - Je vais pas me gêner lui répondis-je.
    
    Elle monta sur moi et elle me chevaucha de la manière la plus salope qu'il soit, j'alternais entre pilonnage intensif dans sa chatte et va-et-viens ...