1. partouze fin.


    Datte: 19/11/2023, Catégories: BDSM / Fétichisme Auteur: Conteur

    Pierre a déballé les deux paquets le plus gros contenait les jockstraps de 4 couleurs j’ai dû passer le rouge. Je trouvais bizarre d’avoir les fesses à l’ai. Mais c’est le deuxième qui m’a surpris. Un truc bizarre noir qui une fois démonté, comme il y avait plusieurs tailles pour faire passer la queue et les couilles il a fait des essais et une fois bien adapté il a passé mon sexe mou après la séance de traite dans l’espace prévu et bloqué par un système de fermeture à clé. C’est la suite qui m’a le plus surpris. Il a fixé une sorte de batterie avec deux plots qui touchaient mes couilles de façon que je ne puisse le décrocher.
    
    -Va vers la grange, Aller ! Bouge-toi !
    
    J’ai obéi, gêné par le poids et c’est arrivé là que j’ai eu une décharge aux couilles qui m’a fait couiner. Les trois frangins ont rigolé.
    
    -Plus besoin de tablier. Un coup sur la télécommande suffira à le mettre dans le bon chemin. Viens sucer Dominique !
    
    Je suis venu au plus vite pour sucer sa queue.
    
    -Bon voilà une journée qui commence bien. Toi Rémi lave la vaisselle et prépare le repas, toi Domi niqué (il a ri) va démarrer le tracteur il est poussif ces jours-ci, règle-le. Il faut traiter le maïs et abattre du bois.
    
    -On n’a pas du monde qui passe ces jours-ci ?
    
    -Il devrait y avoir les voisins pour la veillée, le père et le fils a dit Éric.
    
    Le père va rire. Et qui d’autres ?
    
    -Deux mecs de Thiers. Des beurs je crois.
    
    -Bon, aller, au travail.
    
    Juste avec le slip je suis monté ...
    ... démarrer le tracteur. Il fumait blanc. J’ai vérifié la jauge d’huile, ces cons n’en mettaient pas souvent. Il était temps de faire une vidange et de mettre de la neuve. Pas d’emplacement pour la vidange j’ai mis une vieille gamelle dessous et défait le bouchon. En fouinant j’ai trouvé un joint neuf et une fois la vieille huile coulée j’ai rebouché, serré et fait le plein. Cette fois il fumai un peu mais après fini. Je suis rentré à la cuisine ou bossait Rémi.
    
    Il n’y a pas une douche que je me lave de la graisse ?
    
    -Elle est en haut chez eux. Mais si tu veux je te lave dans le lavoir en béton dehors.
    
    -Tu as le temps de le faire ? Tu m’as vu comme je t’ai vu nu alors ça ne me gêne pas. Faut que je fasse gaffe avec leur truc électrique.
    
    Il a viré mon « slip » pour pas que je le tâche et je suis monté dans le lavoir.
    
    -T’inquiètes j’ai lu la notice et tant que le bouton n’est pas appuyé ça ne craint rien.
    
    -A force de leur servir de femme à eux et d’autres tu dois avoir le cul qui reste à moitié ouvert.
    
    -Non juste un peu mais je peux le resserrer. Tu verras tu y arriveras. Le black ne t’as pas fait trop mal ?
    
    Non ça va les autres m’avaient déjà ouvert. Dis-moi, il y a souvent des mecs qui passent le soir ?
    
    -A peu près toutes les quinzaines. Si t’as du pot tu peux te faire acheter par un mec à qui tu plais. Moi faudrait que ce soit un black je suis trop ouvert. Tu aimes ce qu’ils ont fait à mes tétons ?
    
    Oh ! je n’avais pas fait attention. Ce n’est pas naturel ...
«123»