1. Thomas et son père (1)


    Datte: 03/03/2018, Catégories: Gay Auteur: yphos

    Thomas et son père 1
    
    Je m’appelle Thomas, dix-huit ans depuis peu. Je mesure un mètre soixante-dix pour moins de cinquante kilos, autant dire que je suis plutôt mince, pour ne pas dire fluet. Au lycée, où je suis en terminale, je suis souvent la risée de gars d’aspect plus mûrs. Je pense que l’on me croit homo, alors qu’il n’en est rien. C’est les filles que je préfère, non plutôt les femmes plus mures, d’une quarantaine d’années, comme la prof de Français par exemple. Humm ! Comme elle est bandante dans ses robes moulantes…
    
    Je vis seul avec mon père, car ma mère est décédée dans un accident voila près de deux ans. Bien que mon père, Jacques, ait eu deux filles d’un précédent mariage, ces dernières sont bien plus âgées que moi et ont rompu tout contact avec leur père depuis fort longtemps.
    
    Physiquement, j’ai beaucoup hérité de maman, surtout le visage, à savoir : mêmes yeux, même nez, même bouche. On m’a souvent dit combien je lui ressemblais.
    
    Je m’applique au quotidien pour aider au maximum mon père à reprendre le dessus après ce veuvage brutal. Je suis fier d’y parvenir en le soulageant de nombreuses tâches, tant ménagères, qu’administratives.
    
    Papa ne cesse de culpabiliser d’avoir laissé partir maman. Je ne comprends pas pourquoi, car elle allait chez son frère, tonton Philippe, quand ce camion fou à percuté sa voiture.
    
    J’ai beau le raisonner, lui dire qu’il n’y est pour rien de ce qui est arrivé, mais rien n’y fait vraiment.
    
    Cet après midi, le cours ...
    ... de math de 16h est annulé. Il est donc inutile d’aller en perm de 14h à 16h. Je suis en week-end avant l’heure. C’est génial !
    
    Arrivé à la maison, je m’étonne de voir les persiennes du séjour et du salon baissées.
    
    Je ne vois pas la voiture de mon père, qui ne travaille pas les vendredis, ordinairement.
    
    Il a dû probablement s’absenter pour faire une course, mais pourquoi n’a-t-il pas relevé les persiennes ?
    
    Ma clé n’entre pas dans la serrure, comme si il y avait une autre clé de l’autre coté, bizarre tout ça … Je me résous à passer par le garage et y trouve la voiture, le capot est froid. Mon père est donc resté à la maison, ça commence à m’inquiéter.
    
    Peut-être fait-il la sieste ?…
    
    En avançant dans le couloir avec prudence, j’entends des bruits, ou plutôt, des ahanements venant du salon. Je glisse prudemment la tête par la porte à peine ouverte, et là, je suis frappé de stupeur !
    
    La scène dans la pénombre de la pièce est totalement surréaliste !
    
    Je vois mon père, debout, totalement nu, en train de se tortiller. Une main, dans le dos, qui tient quelque chose entre ses fesses et l’autre main qui masturbe son sexe. Je constate à cette occasion, un membre bien plus important que le mien. Tout veiné et tout gonflé, il est impressionnant, au moins vingt centimètres de long. En regardant mieux cette bite fantastique, je ressens un trouble bizarre entre les jambes.
    
    Il ne peut me voir tant il est passionné par ce qu’il regarde sur l’écran du téléviseur.
    
    Mon ...
«1234»